Roumanie / Israël

La Roumanie veut transférer son ambassade en Israël à Jérusalem

La Première ministre roumaine Viorica Dancila à Bruxelles, le 20 mars 2019.
La Première ministre roumaine Viorica Dancila à Bruxelles, le 20 mars 2019. JOHN THYS / AFP

Le gouvernement roumain emboîte le pas des Etats-Unis et annonce vouloir déménager son ambassade à Jérusalem. Une décision pas du goût du président roumain et de l'Union européenne.

Publicité

Avec notre correspondant à Bucarest, Benjamin Ribout

La Première ministre roumaine, Viorica Dancila, a acté le transfert de son ambassade à Jérusalem. Problème : le président roumain, Klaus Iohannis, à qui appartient de valider ou non la décision selon la Constitution, n'est pas d'accord.

Viorica Dancila en a pourtant fait l'annonce ce dimanche 24 mars à Washington dans le cadre d'une conférence du lobby américain pro-Israël Aipac à laquelle participait également le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Actuellement en campagne, celui-ci avait à plusieurs reprises invité Viorica Dancila à annoncer le transfert de l'ambassade roumaine à Jérusalem.

La Première ministre s'est exprimée sans l'accord du président Iohannis qui a immédiatement déclaré ne pas valider la décision.

L'ambassade roumaine en Israël est au cœur d'un imbroglio entre le gouvernement et le président roumain depuis de longs mois. Le parti présidentiel a même déposé une plainte au pénal contre la Première ministre pour haute trahison et usurpation de fonction. Aucun problème pour le gouvernement social-démocrate qui confirme donc sa proximité avec Washington s'attirant au passage les foudres de l'Union européenne, dont Bucarest assure actuellement la présidence tournante.

Depuis leur accession au pouvoir fin 2016, les sociaux-démocrates ont clairement pris leur distance avec l'UE au grand dam du président roumain et de la population.

Les Etats-Unis ont transféré leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem le 14 mai 2018, tout come le Guatemala, alors que la République tchèque a annoncé vouloir le faire à son tour.

→ RELIRE : L’Afrique divisée sur la question de l’ambassade américaine à Jérusalem

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail