Accéder au contenu principal
UE

UE: le Parlement européen veut tripler le budget du programme Erasmus

Chaque année, plus de 200.000 étudiants bénéficient du programme d'échange européen Erasmus.
Chaque année, plus de 200.000 étudiants bénéficient du programme d'échange européen Erasmus. ISCTE - institut universitaire de Lisbonne
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Parlement européen veut plus d'argent pour Erasmus, le programme européen dont ont déjà bénéficié neuf millions de jeunes en trente années d'existence. Les eurodéputés ont demandé aujourd'hui à Strasbourg de revoir à la hausse le budget pour la période 2021-2027.

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles,

La Commission européenne propose de doubler le budget alloué au programme Erasmus. Pas suffisant disent les eurodéputés qui ont voté aujourd'hui pour un triplement de l'enveloppe pour la prochaine période pluriannuelle. A l'heure actuelle, à peine 4% des jeunes européens partent à l'étranger avec Erasmus.

« Tous les jeunes doivent bénéficier de ce programme »

« Aujourd’hui, on ne satisfait qu’une demande sur deux, donc doubler c’est tout juste satisfaire les demandes éligibles exprimées aujourd’hui », estime Jean Arthuis, président de la Commission des budgets.

Autre volonté des parlementaires : démocratiser le programme Erasmus et le rendre plus inclusif. Jean Arthuis. « Il y a un côté quand même un peu élitiste, c’est surtout l’enseignement supérieur. Il faut que tous les jeunes puissent bénéficier de ce programme. C’est-à-dire permettre aux apprentis, aux stagiaires de la formation professionnelle, de bénéficier de mobilité longue. Aujourd’hui les apprentis partent, mais ils partent une semaine, deux semaines, ça ne suffit pas. Il faut qu’il y ait une immersion pour qu’un apprenti puisse lui aussi parler une autre langue que la langue maternelle et enrichir ses capacités professionnelles. »

Lutter contre l'euroscepticisme

Les parlementaires veulent ainsi renforcer l'identité européenne des jeunes pour lutter contre l'euroscepticisme. Mais pour parvenir à leurs fins, les eurodéputés devront encore batailler avec les États membres qui voient rarement d'un bon œil les augmentations de budget.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.