Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Enquête ouverte après une vidéo de soldats tirant sur un portrait de Corbyn

La vidéo est sortie le jour même où Jeremy Corbyn rencontre Theresa May pour tenter de trouver une issue au Brexit, le 3 avril 2019.
La vidéo est sortie le jour même où Jeremy Corbyn rencontre Theresa May pour tenter de trouver une issue au Brexit, le 3 avril 2019. REUTERS/Henry Nicholls
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au Royaume-Uni, le ministère de la Défense a annoncé ce mercredi 3 avril l’ouverture d’une enquête interne suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant des soldats s’entraînant à tirer sur un portrait du chef du parti travailliste Jeremy Corbyn.

Publicité

La vidéo dure 25 secondes, mais elle est suffisamment longue pour laisser les internautes sans voix. On y voit quatre soldats, en treillis et béret bordeaux, décharger leur arme de poing sur un portrait de Jeremy Corbyn, le chef de fil des travaillistes britanniques. Selon l'agence de presse britannique Press Association, les images ont été tournées à Kaboul, en Afghanistan, et montrent des militaires du 3e bataillon du régiment de parachutistes.

Le site où la vidéo a été tournée est dédié à l'entraînement des personnalités. Leurs portraits y sont habituellement utilisés pour les figurer, précise la chaîne Sky News. Mais sur la vidéo, celui de Jeremy Corbyn est criblé d'impacts de balles.

« Si (la vidéo est) authentique, c’est inacceptable », a tweeté le secrétaire d'État à la Défense, Tobias Ellwood.

« Ce comportement est alarmant et inacceptable », a quant à lui réagi le porte-parole du Labour. « Nous avons confiance dans le ministère de la Défense pour enquêter et réagir à cet incident. » « Ce comportement est totalement inacceptable », a déclaré un porte-parole du ministère dans un communiqué, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte.

Issu de la gauche du Parti travailliste dont il a pris la tête en 2015, Jeremy Corbyn, 69 ans, est une figure vilipendée par la droite britannique, qui l'assimile régulièrement à un « marxiste ». Pacifiste revendiqué, il a promis, s'il arrive au pouvoir, de mener une politique étrangère basée sur la « résolution des conflits et les droits de l'homme », et d'être « guidé par les valeurs de paix, les droits de l'homme et le droit international ».

Cette vidéo apparaît sur les réseaux ce mercredi, le jour même où Jeremy Corbyn a rencontré la Première ministre Theresa May pour tenter de trouver une issue à la crise du Brexit.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.