Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Royaume-Uni: Nigel Farage lance la campagne du Brexit Party pour les européennes

Nigel Farage a lancé la campagne du Brexit Party pour les élections européennes, à Londres, le 12 avril 2019.
Nigel Farage a lancé la campagne du Brexit Party pour les élections européennes, à Londres, le 12 avril 2019. Oli SCARFF / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 min

Au Royaume-Uni, Nigel Farage revient sur le devant de la scène. L’eurodéputé, ancien dirigeant du parti europhobe Ukip, a lancé ce vendredi une nouvelle formation baptisée « Brexit Party », le parti du Brexit. Nigel Farage a les élections européennes en vue après un nouveau report accordé par les 27 à Londres jusqu’au 31 octobre qui oblige les Britanniques à y participer.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Nigel Farage a choisi de lancer le « Parti du Brexit » dans le bastion industriel de Coventry et a prévenu que les élections européennes du 23 mai ne seraient qu’une première étape pour cette nouvelle formation, dont la tâche principale serait de mener une « révolution démocratique » au sein du système politique britannique.

L’ancien patron du Ukip a exprimé sa colère face à ce qu’il considère comme une « trahison du Brexit » de la part de la classe politique actuelle et fait le vœu de « finir le boulot ».

Nigel Farage a annoncé les 5 premiers candidats du parti du Brexit et notamment la journaliste Annunziata Rees-Mogg, sœur du député conservateur et fervent brexiter Jacob Rees-Mogg.

Aux européennes de 2014 et mené par Nigel Farage, l'Ukip avait remporté 26% des suffrages et envoyé 24 eurodéputés à Bruxelles. Le leader, qui espère un bon score et veut récupérer les voix de ses anciens militants, a déclaré qu’il n’y avait aucune différence de programme entre son nouveau groupe et l'Ukip, simplement une meilleure équipe à la barre du parti du Brexit.

 

Nigel Farage a critiqué le virage à l’extrême droite de l'Ukip et son intolérance, oubliant un peu vite peut-être qu’il a dû récemment éjecter du Brexit Party ses deux principaux responsables pris en flagrant délit d’antisémitisme et d’islamophobie.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.