Accéder au contenu principal
Grèce

Grèce: Alexis Tsipras veut récompenser «les sacrifices des Grecs»

«Il importe maintenant que les sacrifices qu'ont fait les Grecs soient récompensés», a déclaré Alexis Tsipras le 7 mai 2019, à moins de trois semaines des élections européennes et municipales du 26 mai.
«Il importe maintenant que les sacrifices qu'ont fait les Grecs soient récompensés», a déclaré Alexis Tsipras le 7 mai 2019, à moins de trois semaines des élections européennes et municipales du 26 mai. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Baisse de la taxe sur la valeur ajoutée de 24 à 13% dans la restauration et sur les produits alimentaires, retour d’un treizième mois pour les retraités ou baisse des taxes sur l’énergie : ces mesures font partie de celles annoncées par le Premier ministre grec Alexis Tsipras mardi 7 mai. A l’approche des élections locales et européennes, la campagne électorale bat son plein.

Publicité

De notre correspondante, Charlotte Stievenard

C’est assis aux côtés des ministres des Finances, de l’Economie et du Travail, qu’Alexis Tsipras a présenté son programme économique pour les quatre prochaines années. Baisse des impôts et mesures sociales doivent permettre selon lui d’alléger le fardeau des Grecs les plus touchés par la crise, « avec pour objectif de créer des perspectives de croissances durables pour l’économie grecque ».

Un programme de campagne intitulé « La Grèce des plus nombreux » alors que trois élections doivent avoir lieu cette année, dont les législatives en octobre. Pour rassurer les créanciers du pays, Alexis Tsipras s’est également engagé à rembourser de façon anticipée 3,6 milliards d'euros de prêts au Fonds monétaire international : «Non seulement nous remboursons plus vite notre dette à un créancier sévère, mais aussi, nous  économisons plusieurs millions par an en intérêts, car nous empruntons aujourd’hui moins cher pour rembourser un prêt à des intérêts élevés ».

Le gouvernement d’Alexis Tsipras estime qu’il peut se permettre ses mesures. En 2018, le pays a réalisé un excédent budgétaire de 4,4% du PIB contre 3,9% l'année précédente, loin au dessus des objectifs fixés par l’Union européenne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.