Accéder au contenu principal
Russie

Cinq ans après son arrestation, les soutiens d'Oleg Sentsov ne lâchent rien

Ce vendredi 10 mai, cinq ans jour pour jour après son arrestation, les soutiens du cinéaste Oleg Sentsov sont réunis à tour de rôle devant le siège du FSB à Moscou pour demander sa libération.
Ce vendredi 10 mai, cinq ans jour pour jour après son arrestation, les soutiens du cinéaste Oleg Sentsov sont réunis à tour de rôle devant le siège du FSB à Moscou pour demander sa libération. A.Dalsbaeck/RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les soutiens au réalisateur ukrainien Oleg Sentsov poursuivent leur mobilisation. Ce vendredi 10 mai, cinq ans jour pour jour après son arrestation, ils se sont réunis à tour de rôle devant le siège du FSB à Moscou pour demander sa libération.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Ils sont une poignée à se relayer, devant les portes du FSB sur la place de la Loubinaka. Les uns après les autres, ils tiennent un panneau réclamant la libération d’Oleg Sentsov et de plusieurs dizaines de détenus ukrainiens, emprisonnés selon eux pour des raisons politiques. « Malheureusement, cela fait déjà cinq ans qu'Oleg Sentsov a été arrêté. Beaucoup de monde demande sa libération, dans notre pays comme à l'étranger. Mais pour l’instant on n'entend aucune réaction de la part du pouvoir. Il y a de moins en moins d'espoir », regrette Konstantin Kotov.

L’espoir d’une libération est mince, mais les militants qui soutiennent le réalisateur se disent rassurés sur son état de santé et sur son moral, plus de six mois après sa grève de la faim. « Bien sûr, sa santé ne peut pas être parfaite, après quatre mois de grève de la faim. Certains de ses organes internes ont été sérieusement abîmés. Mais son moral est bon. Il est déterminé à continuer à écrire, à travailler sur des scénarios et je pense que ça l’aide à rester fort », avance Alissa Ganieva.

Ces dernières semaines, ces militants se sont demandé si l’élection d’un nouveau président en Ukraine allait changer la donner – et faciliter les négociations en vue d’un échange de prisonniers entre Kiev et Moscou. Un espoir très vite déçu, car les relations entre Volodymyr Zelenskiy et Vladimir Poutine se sont rapidement dégradées

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.