Accéder au contenu principal
Cybercriminalité

Une opération policière internationale démantèle un réseau de cybercriminels

Le réseau utilisait un logiciel malveillant, GozNym, pour récupérer les informations bancaires de ses victimes.
Le réseau utilisait un logiciel malveillant, GozNym, pour récupérer les informations bancaires de ses victimes. Thomas Trutschel/Photothek via Getty Images
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Europol, l'organisme de coopération des polices criminelles européennes, a annoncé ce jeudi 16 mai avoir démantelé un vaste réseau de cybercriminalité ayant fait plus de 40 000 victimes dans le monde, pour un butin de 100 millions de dollars.

Publicité

À l'origine, un logiciel malveillant : GozNym. Utilisé pour infecter les ordinateurs de dizaines de milliers de personnes dans le monde, il a permis aux cybercriminels de récupérer les informations bancaires de leurs victimes pour ponctionner leurs comptes en banque. Le préjudice a été estimé à une centaine de millions de dollars, qui ont été blanchis aux États-Unis et dans d'autres pays.

Un groupe de cybercriminels originaire d'Europe de l'Est et de Russie était derrière l'opération. Ses deux chefs présumés, des Géorgiens âgés de 35 et 31 ans, ont été arrêtés grâce à l'action conjointe des polices criminelles de six pays : Allemagne, Moldavie, Géorgie, Bulgarie, Ukraine et États-Unis. Il s'agit de l'une des plus grosses opérations de collaboration internationale sur ce type d'affaires.

Mais cinq membres du réseau courent toujours. Cinq Russes, dont le développeur du logiciel malveillant, Vladimir Gorin. Les autorités de son pays, qui l'ont pourtant identifié et localisé, ont refusé son extradition.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.