Accéder au contenu principal
Irlande / Élections européennes

Élections européennes: l’Irlande continue de compter ses voix

Un électeur glisse son bulletin dans l'urne à l'occasion des élections européennes en Irlande, à Dublin, le 24 mai 2019 (photo d'illustration).
Un électeur glisse son bulletin dans l'urne à l'occasion des élections européennes en Irlande, à Dublin, le 24 mai 2019 (photo d'illustration). PAUL FAITH / AFP
Texte par : Julien Lagache
4 mn

Une semaine après le résultat des élections européennes, ceux de l’Irlande sont suspendus à 3 des 13 sièges qui lui sont alloués et qui n’ont pas encore pu être attribués. Un nouveau décompte des voix dans la circonscription « Irlande Sud » pour départager les candidats encore en lice après des rebondissements très commentés sur les réseaux sociaux doit avoir lieu mardi 4 juin.

Publicité

Avec notre correspondant à Dublin,

Les élections européennes en Irlande entretiennent le suspense ! « C’est mieux que Game of thrones » s’enthousiasme une supportrice de la candidate écologiste. Donnée gagnante par les sondages, elle était à la peine, mais a rattrapé son retard puis dépassé une concurrente jusqu’à revenir en position éligible.

Sur Twitter, on voit des images animées de séries bien connues : ici un protagoniste de The Big Bang Theory en pleine crise d’hyperventilation, là un curé de la série irlandaise culte Father Ted qui se ronge les ongles.

Car, après quatre jours de dépouillement, seuls deux sièges sur cinq ont été pourvus. Mais surtout, seules 327 voix séparent les candidates arrivées 5e et 6e, pour une seule place d’eurodéputée.

Après un premier recompte partiel des voix, la candidate à priori en mauvaise posture a demandé un nouveau dépouillement complet. Par manque de bras, l’opération pourrait prendre jusqu’à 28 jours. « 2049, l’apocalypse a eu lieu, mais on compte toujours les voix en Irlande Sud », s’amuse un internaute. « Est-ce qu’on aura un résultat avant le Brexit ? », ironise un autre.

L’utilité démocratique de ce décompte dont le coût est estimé à 1 million d’euros fait également débat. Certains y voient un gaspillage d’argent public, tandis qu’un commentaire sur Facebook nuance : « Sur 750 000 votants, l’écart n’est que de 0,05 %, moi aussi j’aurais demandé à recompter ».

Le calendrier européen au cœur des discussions

Avec le nouveau Parlement européen qui doit se réunir le 1er juillet, « l’attribution des places dans les commissions sera décidée avant que les députés d’Irlande Sud n’arrivent à Bruxelles », prédit une internaute. D’autant que ce nouveau dépouillement provoque une paralysie, car « aucun candidat de la circonscription ne peut être élu tant que l’ensemble des 5 sièges n’a pas été attribué », rappelle une journaliste. En plein Brexit, les internautes s’interrogent sur la voix qu’aura l’Irlande si elle arrive en retard au parlement européen.

=

Certains Irlandais pointent du doigt la candidate à l’origine du recours et jugée mauvaise perdante. Mais on lit aussi des critiques du système de vote irlandais où l’électeur classe les candidats par ordre de préférence, ce qui implique de longues opérations de décompte. « Ce système proportionnel n’a aucun intérêt pour les Européennes, même la Grande-Bretagne vote par listes », s’agace un Irlandais sur Twitter. D’autres mettent en cause le vote et le dépouillement manuels.

D’où la suggestion de passer au vote électronique, loin de faire l’unanimitésur les réseaux sociaux : « Un dépouillement se prolonge et il faudrait changer tout le système et investir des millions ? », interroge un sceptique sur Twitter. « Je vote pour garder mon stylo », résume simplement un autre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.