Accéder au contenu principal
Royaume-Uni / États-Unis

Londres: des milliers de manifestants protestent contre la venue de Trump

Des manifestants anti-Trump le 4 juin 2019 à l'occasion de la visite du président américain au Royaume-Uni.
Des manifestants anti-Trump le 4 juin 2019 à l'occasion de la visite du président américain au Royaume-Uni. Tolga AKMEN / AFP
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Après la famille royale hier, le président américain rencontre ce mardi 4 juin Theresa May, une Première ministre sur le départ. Pendant ce temps-là, les opposants à Donald Trump ont, eux, décidé de se retrouver à quelques encablures, à Trafalgar Square, dans le centre de la capitale britannique.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Londres, Achim Lippold

Quelques milliers de personnes se sont déjà réunies en ce début d'après-midi à Trafalgar Square, à Londres, à une centaine de mètres du 10, Downing Street, la résidence officielle de la Première ministre Theresa May, qui reçoit ce mardi le président américain Donald Trump. L’accès est bloqué par des barrages policiers. Les manifestants sont donc tenus à l’écart, mais cela ne les décourage pas. Ils espèrent se faire entendre.

« Trump n’est pas le bienvenu », « Trump est un désastre pour le climat », « Trump est raciste ». Voilà quelques slogans que l’on peut lire sur les pancartes des manifestants, qui ont déployé toute leur énergie créatrice pour dire tout le mal qu’ils pensent du président américain.

Soutien des travaillistes

Au milieu de la foule, par exemple, un Trump robot de trois mètres de hauteur manipule son téléphone portable. Un sosie du président américain se balade également parmi les manifestants, en répétant inlassablement des propos comme « fake news ».

Je suis là juste pour montrer à Trump et ses soutiens aux États-Unis qu'il y a pas mal de monde ici en Grande-Bretagne qui n'apprécie pas ce qu'il est et ce qu'il fait aux États-Unis. Je ne comprends pas vraiment pourquoi il a été invité. J'imagine que c'est lié à la supposée relation spéciale entre les États-Unis et le Royaume-Uni.

Steven, 47 ans, s'est joint au rassemblement à Trafalgar Square

La manifestation est ouvertement soutenue par l’opposition. Leur chef, Jeremy Corbyn, à la tête du Parti travailliste, devrait participer à ce rassemblement. Il pourrait même faire un bref discours devant les militants anti-Trump.

► À lire aussi : Trump à Londres: une centaine de manifestants devant le palais de Buckingham

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.