Accéder au contenu principal
Espagne / Transports

Grève à l’aéroport de Barcelone, plus d'une centaine de vols annulés ce week-end

Les guichets d'enregistrement de la compagnie espagnole Iberia à l'aéroport El Prat de Barcelone le 27 juillet 2019.
Les guichets d'enregistrement de la compagnie espagnole Iberia à l'aéroport El Prat de Barcelone le 27 juillet 2019. PAU BARRENA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'aéroport de Barcelone est touché ce week-end par une grève du personnel au sol d'Ibéria. 62 vols ont été annulés samedi et 73 le sont ce dimanche. La plupart des vols sont reportés à lundi ou mardi et, à Barcelone, les passagers malchanceux oscillent entre colère et résignation.

Publicité

Avec notre correspondante à Barcelone,  Elise Gazengel

Devant les comptoirs Vueling de l'aéroport de Barcelone, les files d'attente sont interminables. En plein pic de la saison touristique, la grève du personnel au sol d'Iberia a entraîné l'annulation de 135 vols ce week-end, dont 122 de Vueling, la compagnie low-cost du même groupe.

Les syndicalistes dénoncent que la moitié de leurs travailleurs à Barcelone sont en CDD à temps partiel précaire et réclament la titularisation des postes, sans oublier pour autant les passagers.

« On présente nos excuses aux passagers touchés par cette grève, mais si on le fait, en réalité, c'est pour améliorer la qualité du service », souligne Omar Minguillon, porte-parole UGT Iberia.

Forcé de prendre un bus de 15h pour rentrer à Paris avec une dizaine de jeunes de son association, Alexandre Lopez essaie de relativiser :

« On comprend les conditions dans lesquelles ils travaillent. Sauf que quand on est dans cet état d'énervement on n’a pas trop envie de les comprendre parce qu'on pense aussi à nous. Moi je pense au groupe vu que j'ai des jeunes à charge et en fait on prend notre mal en patience. »

Mais pour d'autres comme Xavier Solans, Barcelonais qui devait se rendre à Séville, la pilule ne passe pas. « On avait réservé une voiture, un hôtel. Tout cela c'est de l'argent que nous avions engagé et qui sera sans doute perdu. »

Faute d'accord avec l'entreprise, les syndicats préviennent qu'une nouvelle grève n'est pas exclue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.