Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Royaume-Uni: la question du Brexit pollue le congrès du parti travailliste

Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste à Brighton, passe à côté d'un électeur provocateur... Le 22 septembre 2019.
Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste à Brighton, passe à côté d'un électeur provocateur... Le 22 septembre 2019. REUTERS/Peter Nicholls
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Profondément divisé, le Labour, principal parti d'opposition britannique, a entamé ce week-end à Brighton un congrès difficile pour son leader Jeremy Corbyn, pressé par des militants et députés pro-européens de plus en plus nombreux de prendre position pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE, alors que le Brexit approche à grands pas.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Accueil triomphal sous des applaudissements à tout rompre; pourtant l’orateur n’est pas Jeremy Corbyn et nous ne sommes pas dans la salle principale du Congrès.

Les héros du jour ici s’appellent Tom Watson, Emily Thornberry ou encore Hilary Benn, des poids lourds du parti travailliste venus défendre dans une salle annexe une ligne résolument pro-européenne, contrairement à leur leader qui souhaite rester neutre. « Je ne vois pas comment le parti peut mener une campagne électorale en disant à propos du principal problème pour le pays : ‘’Nous n’allons pas vous dire ce que nous pensons’’. »

Hilary Benn a peur que le message brouillé du Labour coûte des voix au parti, et en effet dans les rues de Brighton, les électeurs ont du mal à y voir clair. « Vous voulez rire ? Comment je pourrais comprendre la position du Labour sur le Brexit ? C’est quoi ? Et qui croire ? C’est un peu le bazar ! », s’insurge un électeur. « Il y a une contradiction quand le Labour dit vouloir obtenir un meilleur accord de Brexit et de toute façon compte faire campagne pour rester dans l’UE », renchérit un autre.

Brexit, anti-Brexit, le Labour va-t-il finalement trancher ? Il doit adopter ce lundi soir une position officielle lors d’un vote mais il n’est pas sûr qu’il sorte de l’ambiguïté.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.