Accéder au contenu principal
Malte

Meurtre de Daphne Caruana Galizia: un homme d'affaires arrêté à Malte

L'homme interpellé a été identifié comme Yorgen Fenech, directeur et propriétaire d'Electrogas.
L'homme interpellé a été identifié comme Yorgen Fenech, directeur et propriétaire d'Electrogas. Jeremy Wonnacott/Malta Government Department of Information/Hand
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Un homme d'affaires maltais a été arrêté ce mercredi 20 novembre dans l'enquête sur l'assassinat en 2017 de la journaliste d'investigation et blogueuse Daphne Caruana Galizia.

Publicité

Yorgen Fenech a été interpellé à l'aube en mer à bord de son yacht, peu après son départ de Malte. Il est le directeur et l'un des propriétaires d'Electrogas, une compagnie qui a remporté en 2013 un contrat de plusieurs millions d'euros avec l'État maltais pour la construction d'une centrale électrique au gaz.

L'agence maltaise de renseignement financier l'a également identifié comme le propriétaire d'une société basée à Dubaï, 17 Black. Huit mois avant sa mort, Daphne Caruana Galizia avait écrit sur cette société dans son blog, affirmant qu'elle était connectée à des hommes politiques maltais.

Son arrestation intervient au lendemain de l'annonce par le Premier ministre maltais Joseph Muscat de l'octroi d'une immunité à un homme soupçonné d'avoir été un intermédiaire dans cet assassinat en échange de son témoignage devant un tribunal. Cet homme, dont l'identité n'a pas été révélée, prétend savoir qui se cache derrière l'assassinat de la journaliste d'investigation.

Le chef du gouvernement maltais a déclaré à la presse que la police et Interpol, qui collaborent à l'enquête sur l'assassinat de Daphne Caruana, avaient arrêté plusieurs personnes jeudi 14 novembre, dont cet intermédiaire présumé, dans le cadre d'une opération antiblanchiment.

« C’est une grande opportunité pour la justice que l’enquête avance. Ce qui nous importe, c’est que justice soit faite pas seulement pour son meurtre, mais aussi par rapport à son travail. Son assassinat était lié à son travail. Emprisonner ses meurtriers n’est pas suffisant. Les gens qu’elle dénonçait doivent faire face à la justice », a réagi auprès de RFI la sœur de Daphne Caruana, Corinne Vella.

Daphne Caruana Galizia avait été tuée dans l'explosion de sa voiture piégée le 16 octobre 2017. Souvent qualifiée de « WikiLeaksaliste à elle toute seule », elle avait révélé certains des pans les plus sombres de la vie politique maltaise, s'en prenant avec virulence à Joseph Muscat, mais aussi au chef de l'opposition.

Pour Corinne Vella, les responsables politiques doivent quitter le pouvoir. « Elle enquêtait sur les hommes politiques et elle a démontré que la corruption sévissait au sein de ce gouvernement ! Quand un reporter a demandé au Premier ministre : "quand est ce que vos hommes vont démissionner" ? Il a répondu qu’il n’y avait aucun lien établi entre eux et cet assassinat. Mais ce n’est pas le sujet : la connexion est claire. La responsabilité politique pour le meurtre de Daphné a déjà été établie. Elle a été assassinée à cause de son travail. Son travail a été directement lié aux gens qui ont été arrêtés, qui sont eux-mêmes liés à des membres du gouvernement. Le fait que ces gens-là soient directement impliqués ou non dans son assassinat n’est pas la question, ils doivent partir. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.