Accéder au contenu principal
Malte

Daphne Caruana Galizia: le gouvernement maltais ébranlé par le scandale

Portrait de Daphne Caruana Galizia sur les lieux de son assassinat à Bidnija, à Malte (image d'illustration).
Portrait de Daphne Caruana Galizia sur les lieux de son assassinat à Bidnija, à Malte (image d'illustration). REUTERS/Darrin Zammit Lupi
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le ministre du Tourisme maltais Konrad Mizzi a annoncé mardi sa démission du gouvernement de Joseph Muscat, quelques heures après la démission du chef de cabinet du Premier ministre, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana.

Publicité

Les liens entre le chef de cabinet du Premier ministre travailliste et Yorgen Fenech, l’homme d'affaires arrêté la semaine dernière, étaient connus.  Yorgen Fenech, qui est considéré par la famille de Daphné Caruana Galizia comme l'un des commanditaires de l'assassinat, aurait parlé de lui aux policiers.

Keith Schembri, convoqué pour être entendu par la police, n’avait plus le choix, il devait quitter son poste pour protéger son patron Joseph Muscat. Quelques heures plus tard, le ministre du Tourisme Konrad Mizzi a annoncé lui aussi  sa démission pour permettre, a-t-il dit au gouvernement, de poursuivre son travail.

Soupçonné par la journaliste assassinée d'avoir reçu des pots-de-vin à travers ses sociétés panaméennes, il doit lui aussi être interrogé par les enquêteurs.

L’enquête semble s’être accélérée depuis qu’un intermédiaire dans l'assassinat de Daphné Caruana Galizia a obtenu l'immunité en échange de révélations, il s’agirait d’un chauffeur de taxi.

Yorgen Fenech, qui vient d’être relâché sous caution, demande également à bénéficier d’une immunité. Éclaboussé, le  Premier ministre  Joseph Muscat  a exclu pour l’instant  de démissionner.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.