Accéder au contenu principal
Russie

Russie: l'opposant Alexeï Navalny libéré, après avoir été interpellé

L'opposant russe Alexeï Navalny parle à des journalistes. Ici, lors des élections locales, le 8 septembre 2019 à Moscou (photo d'illustration).
L'opposant russe Alexeï Navalny parle à des journalistes. Ici, lors des élections locales, le 8 septembre 2019 à Moscou (photo d'illustration). REUTERS/Tatyana Makeyeva
Texte par : RFI Suivre
4 mn

L'opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, a été libéré après avoir brièvement été interpellé ce jeudi 26 décembre 2019 sur fond de perquisitions dans les locaux de son organisation de lutte contre la corruption.

Publicité

« Il est libre, il n'est plus détenu », a indiqué Kira Iarmych, la porte-parole de l'opposant numéro un au Kremlin.Alexeï Navalny a été libéré après avoir été brièvement interpellé ce sur fond de perquisitions dans les locaux de son organisation anticorruption. « Alexeï a été interpellé par la force et emmené. Il n'a pas résisté », avait indiqué sur Twitter sa porte-parole.

Peu avant son interpellation, l'opposant avait diffusé une vidéo montrant la porte du siège de son organisation, le Fonds de lutte contre la corruption, forcée à la perceuse et à la scie électrique, au moment où ses employés étaient en réunion. « Ils ont choisi jeudi exprès, car Alexeï devait s'exprimer aujourd'hui (sur sa chaîne en ligne) », a ajouté la même porte-parole.

Certains des hommes étaient casqués et masqués. Selon l’opposant, les enquêteurs souhaitaient saisir le matériel appartenant à son organisation. Les perquisitions étaient aussi menées un étage au-dessus, dans les studios de Navalny Live, la chaine YouTube où l’opposant devait être en direct à 20 heures comme tous les jeudis soir.

Enquête de 2017 serait en cause

Loin de se démonter, Alexeï Navalny profite de la situation pour lancer une nouvelle vidéo Il se fait filmer dans le couloir de l’immeuble qui accueille ses bureaux, avec en fond, trois représentants des forces de l’ordre casqués et cagoulés, avant de diffuser une enquête dénonçant de nouvelles malversations de l'élite russe.

Selon l’opposant, les perquisitions menées dans les bureaux de son organisation depuis la mi-journée, sont liées à son refus de supprimer de son blog une autre enquête, datant de 2017, dans laquelle il accuse Dmitri Medvedev d'être à la tête d'un empire immobilier acquis de manière douteuse. Le film a été vu plus de 32 millions de fois sur YouTube.

Alexeï Navalny, qui a multiplié les courts séjours en prison ces dernières années, ironisant dans une vidéo avant son interpellation sur ces nouvelles fouilles, souhaitant aux spectateurs une bonne année avec le sourire et en compagnie des membres de son organisation.

« Agent de l'étranger »

De son côté, le service des huissiers de justice a é confirmé à des médias russes que des opérations étaient en cours « dans le cadre d'une affaire criminelle », mais « sans arrestations ».

L’organisation est par ailleurs visée par une enquête pour « blanchiment d'argent », ses comptes bancaires ont été gelés et il a été classé « agent de l'étranger », une qualification qui implique d'importantes contraintes administratives et financières et une surveillance accrue.

Mardi 24 et mercredi 25 décembre, Alexeï Navalny s'était insurgé sur les réseaux sociaux contre « l'enlèvement » d'un de ses collaborateurs, Rouslan Chaveddinov, 23 ans, également interpellé après une perquisition et immédiatement envoyé dans l'Arctique pour y faire son service militaire d'un an.

►À lire aussi : L'organisation d'Alexeï Navalny perquisitionnée dans toute la Russie

Le Fonds de lutte contre la corruption dénonce régulièrement dans des vidéos les malversations et le train de vie des élites russes. L’organisation est visée par une enquête pour « blanchiment d'argent », ses comptes bancaires ont été gelés et elle a été classée « agent de l'étranger », une qualification qui implique d'importantes contraintes administratives et financières.

Avec agences

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.