Accéder au contenu principal

À la Une: Sarajevo, la ville la plus polluée du monde pendant plusieurs jours

Vue de Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzegovine.
Vue de Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzegovine. CC0 Pixabay/adestuparu
Texte par : Florentin Cassonnet
6 mn

Publicité

L’indice de pollution aux particules fines a temporairement dépassé celui de Delhi, Dacca ou Kaboul, mais aucune mesure d’urgence n’a été prise. La qualité de l’air de Sarajevo est pourtant souvent classée comme « dangereuse » par différents organismes de contrôle et la Banque mondiale estime que 3 300 personnes meurent chaque année prématurément à cause de la pollution dans le pays. Tous les hivers, c’est la même rengaine pour de nombreuses villes des Balkans. En cause, la circulation automobile et les centrales à charbon.
Bosnie-Herzégovine : pendant plusieurs jours, Sarajevo a été la ville la plus polluée du monde
Pollution de l’air : les Balkans étouffent lentement

Les autorités bulgares ont déclenché une vaste opération judiciaire après la découverte de plusieurs chargements de déchets douteux en provenance d’Italie et destinés à être entreposés ou incinérés en Bulgarie. L’affaire, tentaculaire, éclabousse aussi la Macédoine du Nord voisine, dont la capitale Skopje étouffe sous la pollution de l’air.
La route des déchets européens finit en Bulgarie

Plusieurs milliers d’habitants des îles de la mer Égée ont manifesté le 23 janvier contre l’agrandissement des camps accueillant exilés et demandeurs d’asile. En 2019, plus de 59 000 personnes ont débarqué sur les îles grecques depuis la côte turque.
Grèce : les îles de l’Égée contre l’agrandissement des camps de réfugiés
Réfugiés : sur la « route des Balkans », pris au piège des frontières fermées

Le Monténégro semble encore une fois au bord du chaos. En réalité, les divisions identitaires permettent au régime de Milo Đukanović de conserver le contrôle absolu du pays. Les institutions ne fonctionnent pas et l’État a été privatisé au service de la « famille » et de la « clique » au pouvoir. L’analyse de Srdan Kosović, rédacteur en chef du quotidien Vijesti.
Monténégro : un État « privatisé », « divisé » et « à bout de souffle »
Monténégro : pas de procession pour l’Église orthodoxe serbe à Cetinje
Balkans : les Églises orthodoxes au défi des aspirations nationales

Cela fait 21 ans que la liaison aérienne entre Belgrade et Pristina est coupée. Lundi 20 janvier, une « lettre d’intention » de la Lufthansa pour rouvrir la ligne a été signée à Berlin, sous supervision américaine, par les représentants de la Serbie et du Kosovo. Un symbole important, mais conditionné à l’abandon de la taxe de 100 % imposée par Pristina sur les produits serbes.
Aviation : les vols Belgrade-Pristina vont-ils reprendre ?
Entre le Kosovo et la Serbie, comment reprendre le « dialogue » ?

Environ 300 femmes sont détenues au pénitencier de Rusca, près de Chișinău. Beaucoup d’entre elles ont été incarcérées après avoir tué ou tenté de tuer leur conjoint, poussées à bout par les violences domestiques qu’elles subissaient. Reportage.
Les violences faites aux femmes : un problème (aussi) balkanique
Moldavie : quand les femmes victimes de violences domestiques finissent en prison

Les relations politiques entre la Croatie et la Serbie sont toujours tendues, mais les échanges économiques entre les deux pays sont en constante augmentation, avec de belles perspectives de croissance. Les files de camions stationnés à la frontière entre les deux pays ne sont pas près de disparaître.
Entre la Croatie et la Serbie, les échanges commerciaux sont au beau fixe
Entre Croatie et Serbie : le petit jeu des constantes provocations

Malgré la présence de députés roms au Parlement du Kosovo et l’obligation théoriquement inscrite dans la loi d’embaucher des Roms, des Ashkalis et des Égyptiens dans les services publics, les membres de ces communautés sont toujours largement discriminés, tant dans l’éducation qu’au sein du marché du travail. Le tour d’horizon du Monde diplomatique en albanais.
Kosovo : les Roms toujours exclus de l’éducation et du marché du travail
Roms des Balkans : racisme et discriminations

Le salaire minimum est dix fois plus élevé au Luxembourg qu’en Bulgarie. Ces écarts énormes favorisent dramatiquement l’exode et les migrations. La nouvelle Commission veut enfin relancer le chantier d’un salaire minimum européen. En Roumanie, les syndicats saluent cette initiative, mais le patronat craint une « perte de compétitivité ».
Roumanie : les syndicats espèrent enfin un salaire minimum européen

Après 50 ans, c’est fini. Impossible de retrouver un emploi. En Macédoine du Nord, plus de 40 % des demandeurs d’emploi ont passé cet âge et le marché du travail ne s’intéresse plus à leurs compétences. Comment pourraient-ils retrouver du travail ?
Macédoine du Nord : l’impossible accès des seniors à l’emploi
Dans les Balkans, les retraités, premières victimes du néo-libéralisme

Deux hommes ont été abattus dimanche soir dans un restaurant de la banlieue huppée d’Athènes. Un épisode de plus dans les règlements de comptes qui ensanglantent les clans monténégrins depuis 2014. La veille, un autre assassinat avait eu lieu à Belgrade.
Grèce : règlement de comptes entre mafieux monténégrins à Athènes

Non, l’alphabet cyrillique n’est pas en danger en Serbie ni en Bosnie-Herzégovine, comme le proclament les nationalistes. Par contre, le nombre des analphabètes pose problème, quel que soit l’alphabet considéré. Le linguiste Ranko Bugarski revient sur les manipulations politiques de la langue, utilisée pour diviser, alors qu’elle devrait réunir.
Serbie : la « défense de l’alphabet cyrillique », un fétiche pour les nationalistes

Le site de Goršić Polje, près de Goražde, abrite l’une des plus importantes nécropoles médiévales de Bosnie-Herzégovine, mais elle est laissée à l’abandon, malgré son classement par l’Unesco. Partout dans le pays, le patrimoine paie le prix de sa politisation.
Bosnie-Herzégovine : la nécropole médiévale de Goršić Polje à l’abandon

L’histoire est connue dans les Balkans : depuis longtemps, les hommes du sud de la Serbie vont chercher des femmes dans les montagnes catholiques du nord de l’Albanie. Les nombreux articles sur ces « mariages mixtes » reproduisent souvent les stéréotypes sur la « soumission » des femmes albanaises. Le récit de l’anthropologue albanaise Armanda Hisa.
Ces Albanaises qui épousent des Serbes : au-delà des stéréotypes ethniques et genrés

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.