Accéder au contenu principal
La revue de presse des Balkans

À la Une: Réfugiés, catastrophe humanitaire sur les frontières de la Grèce

Des migrants font la queue pour recevoir de l'aide alimentaire au poste-frontière turc de Pazarkule, près d'Edirne en Turquie, le 5 mars 2020.
Des migrants font la queue pour recevoir de l'aide alimentaire au poste-frontière turc de Pazarkule, près d'Edirne en Turquie, le 5 mars 2020. REUTERS/Murad Sezer
Texte par : Courrier des Balkans Suivre | Philippe Bertinchamps
7 mn

Une revue de presse en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Publicité

Réfugiés : catastrophe humanitaire sur les frontières de la Grèce
Depuis vendredi, des milliers de réfugiés tentent de passer la frontière terrestre entre la Turquie et la Grèce, avec le soutien d’Ankara qui joue cette carte pour faire pression sur l’Union européenne. Des réfugiés débarquent aussi sur les îles de la mer Égée, où la tension ne cesse de monter avec la population locale.
→ À lire aussi

Réfugiés : « La Turquie se sert des Syriens pour faire pression sur l’UE »
La Turquie a annoncé vendredi qu’elle n’assurait plus le contrôle de ses frontières européennes, ajoutant qu’elle ne souhaitait pas accueillir davantage de réfugiés sur son territoire. Les télévisions turques ont filmé des milliers de Syriens se mettant en route vers la Grèce. Face au chantage d’Ankara, l’UE craint une nouvelle crise migratoire, comme avant 2016.

À la frontière entre la Turquie et la Grèce : survivre dans l’attente et l’espoir
Depuis l’annonce du Président Erdoğan, le 28 février, d’ouvrir les frontières européennes de la Turquie, des milliers de réfugiés se rassemblent dans la région d’Edirne dans l’espoir de rallier la Grèce. La nuit dernière, Athènes a affirmé avoir empêché plus de 24 000 personnes d’entrer sur son territoire. Reportage photo.

Réfugiés : la Grèce refuse toujours d’ouvrir ses frontières
Il est désormais presque impossible de pénétrer en Grèce depuis la frontière turque. L’armée et le police, soutenues par des habitants de la région, interdisent tout accès. Un face-à-face tendu s’est instauré avec les soldats d’Ankara. Le reportage de notre correspondante Marina Rafenberg dans la région de l’Evros.

Réfugiés : « Tout est calme à la frontière bulgare », Borissov et Erdogan dînent à Ankara
La tension est montée de plusieurs crans entre Ankara et Athènes sur la question des migrants. Alors que ces derniers affluent vers la Grèce, pas un seul n’a osé mettre les pieds en Bulgarie, une étape pourtant bien commode sur la « route des Balkans ». Comment expliquer ce paradoxe ?

Réfugiés : échec de la mission de médiation bulgare à Ankara
Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov s’est rendu à Ankara pour tenter de convaincre le Président turc de participer à un sommet de l’Union européenne à Sofia sur la crise des migrants. Mais Recep Tayyip Erdoğan a dit « non », refusant de rencontrer le Premier ministre grec Mitsotakis et exprimant sa colère contre les Européens.

Réfugiés : la Macédoine du Nord sur le qui-vive
Les autorités macédoniennes se tiennent sur le qui-vive face à une éventuelle arrivée massive de migrants depuis la Grèce. Elles appellent aussi la population à ne pas tomber dans le piège des fausses informations. En 2015-2016, près de 1,3 million de personnes avaient traversé la Macédoine du Nord.

Kosovo-Serbie : le dialogue, ligne de fracture entre Bruxelles et Washington
Alors que le « bulldozer » américain mène tambour battant les négociations entre Belgrade et Pristina, les dissensions avec le partenaire européen semblent se multiplier. De son côté, Bruxelles ne semble plus en mesure de faire entendre sa voix dans les Balkans. En attendant, le gouvernement du Premier ministre du Kosovo, Albin Kurti, est sous pression pour annuler la taxe de 100% sur les matières premières importées de Serbie et de Bosnie-Herzégovine.

Janez Jansa, le retour : la Slovénie à droite, droite !
Pour l’opposition, nommer Janez Janša à la tête du gouvernement, c’est comme enfermer le loup dans la bergerie. Si l’homme se veut ces derniers temps conciliant, son programme ne laisse pourtant aucun doute : l’avenir immédiat de la Slovénie est à droite. À droite toute.

Économie : l’industrie croate bientôt rayée de la carte
Avec la fermeture du chantier naval d’Uljanik, à Pula, c’est tout un symbole qui disparaît. Si la Croatie bénéficiait autrefois d’une base productive forte, aujourd’hui, en Istrie comme ailleurs, les privatisations se sont succédé, et le seul modèle qui reste est celui du tourisme, fortement dépendant de la conjoncture mondiale.

Moldavie : un nouveau gazoduc qui redistribue les cartes avec Bucarest et Moscou
Comme d’autres pays de la région, la Moldavie est dépendante du gaz russe. La position de la région séparatiste de Transnistrie et le contrôle de Gazprom sur le seul distributeur du pays rendent Chișinău vulnérable. Mais un nouveau gazoduc reliant la Moldavie au réseau roumain doit être bientôt inauguré. Que va-t-il changer ? Analyse.

Minorités en Bosnie-Herzégovine : « Les discriminations sont toujours la règle »
C’est dans une atmosphère morose que les Bosniens ont célébré, le 1er mars, les 28 ans de leur référendum d’indépendance. La Constitution issue des accords de Dayton introduit toujours une discrimination de fait entre les membres trois peuples constitutifs et ceux des autres minorités. Le regard de Jakob Finci, président de la communauté juive de Bosnie-Herzégovine, et de Dervo Sejdić, représentant de la communauté rom.

Kosovo : « Un Serbe a le droit d’être élu au Parlement, mais pas de jouer au football »
Pour les jeunes sportifs serbes, jouer pour un club kosovar ou pour l’équipe du Kosovo est un risque qui peut coûter très cher. Un jeune footballeur en a récemment fait les frais, subissant les foudres de Belgrade. Un cas qui n’est pas isolé.

Serbie : « Les pédés ne marcheront pas à Leskovac »
Une manifestation de lycéens, certains très jeunes, a eu lieu ce lundi après-midi à Leskovac à la suite d’une fausse annonce selon laquelle une Marche des fiertés serait organisée dans la ville. Les slogans homophobes ont fusé. Deux journalistes ont été agressés. Dans la nuit de samedi à dimanche, ce sont les locaux du Pride Info Center, à Belgrade, qui ont été vandalisés.

Serbie : Otac, le road-movie de Srdan Golubovic doublement primé à Berlin
Nouveau succès pour le cinéma serbe : Otac ( « Le Père » ), du cinéaste Srdan Golubović, a reçu le 1er mars le prix du public du meilleur film de fiction et le prix œcuménique, tous deux dans la sélection Panorama de la Berlinale.

Bande dessinée : Komikaze, un collectif croate radical plein d’auto-dérision
Créé en 2002 et réunissant plus de 300 auteurs du monde entier, le collectif croate Komikaze a obtenu la consécration au Festival d’Angoulême en recevant le Prix de la bande dessinée alternative. En 2015 déjà, Charlie Hebdo saluait leur fanzine pour sa richesse graphique et une approche radicale du 9e art. Entretien avec Ivan Marušić.

Les dernières infos • Le coronavirus dans les Balkans : premier cas positif en Serbie, l’épidémie s’étend en Grèce
Après l’explosion de cas de coronavirus en Italie fin février, les pays des Balkans voient le COVID-19 arriver sur leur territoire. Après la Croatie, la Macédoine du Nord et la Grèce, c’est la Roumanie qui est infectée. Les autorités sanitaires des pays touchés sont-elles prêtes à faire face à l’épidémie ? Notre fil infos.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.