Allemagne: levée de boucliers après le refus de grandes entreprises de payer leurs loyers

Berlin, devant un centre commercial, le 26 mars 2020, en pleine épidémie de coronavirus (illustration).
Berlin, devant un centre commercial, le 26 mars 2020, en pleine épidémie de coronavirus (illustration). REUTERS/Annegret Hilse

La décision de plus grandes chaînes de magasins dont Adidas de ne pas payer les loyers de leurs boutiques au mois d'avril, en raison des restrictions imposées par le gouvernement, suscite une levée de boucliers dans la classe politique mais aussi de nombreuses critiques sur les médias sociaux. Adidas en bonne santé économique jusqu'au début de l'épidémie de Covid-19 est particulièrement attaquée.

Publicité

avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Indécent et inacceptable » pour la ministre de la Justice Christine Lambrecht. Sa prédécesseure Katarina Barley a publié une photo sur twitter une photo de ses chaussures Adidas en précisant qu’elle n’en achèterait plus jamais. Un député a même brûlé un t-shirt de la marque aux trois bandes.

L’équipementier sportif comme le géant suédois de l’habillement H&M ou l’Allemand Deichmann qui vend des chaussures ont annoncé qu’ils ne paieraient pas les loyers d’avril de leurs boutiques qui ont dû fermer.

Les critiques visent surtout Adidas qui a fait deux milliards d’euros de bénéfices l’an passé. L’entreprise rejette les critiques précisant qu’elle repousse le paiement des loyers pour les payer plus tard. Adidas précise aussi avoir informé les propriétaires, qui sont essentiellement de grands groupes immobiliers et auraient fait preuve de compréhension. Les autres seront payés normalement.

Une nouvelle loi adoptée la semaine dernière mais avant tout conçue pour les particuliers permet de réduire le montant de ses loyers en cas de baisses de revenus sans que le propriétaire ne puisse de ce fait résilier le bail. Mais le locataire doit payer ultérieurement la différence à son propriétaire.

À lire aussi : L'état du monde face à la pandémie le dimanche 29 mars

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail