Accéder au contenu principal

A la Une: «C’est comme la guerre, sauf qu’on ne nous tire pas dessus»

Un agent désinfecte les rues de Sarajevo pendant la période de confinement, le 4 avril 2020.
Un agent désinfecte les rues de Sarajevo pendant la période de confinement, le 4 avril 2020. AFP/Elvis Barukcic
Texte par : Courrier des Balkans Suivre | Philippe Bertinchamps
6 mn

Publicité

Couvre-feu et interdiction de sortir dans la rue, pénurie de farine dans les magasins, et peur de « l’ennemi invisible ». En Bosnie-Herzégovine, les mesures de confinement prises pour faire face à l’épidémie de coronavirus réveillent immanquablement les souvenirs et les traumatismes de la guerre. Témoignages.
Bosnie-Herzégovine : « C’est comme la guerre, sauf qu’on ne nous tire pas dessus »
Avril 1992-décembre 1995 : l’interminable siège de Sarajevo

Ils sont maçons, serveurs ou chauffeurs routiers en Grande-Bretagne ou en Italie. 250 000 Roumains de la diaspora sont rentrés au pays depuis le début de la pandémie. Entre la crainte d’être accueillis comme des boucs émissaires porteurs du coronavirus, l’inquiétude face à la crise économique et le bonheur de retrouver leur famille, ils se confient.
Roumanie : quand la pandémie fait revenir la diaspora au pays
Roumanie : le départ des saisonniers pour l’Allemagne provoque une cohue à l’aéroport de Cluj
Démographie : le grand exode qui vide les Balkans

Ils démissionnent ou se mettent en congé maladie. Malgré le serment d’Hippocrate, les médecins et les personnels de santé roumains estiment que l’absence dramatique de moyens de protection met leur propre en vie en danger. Le gouvernement est incapable d’endiguer la vague.
Coronavirus en Roumanie : quand les personnels soignants jettent l’éponge

Les maisons ou les appartements deviennent des lieux dangereux pour les femmes ou les enfants. En ces temps de confinement, le foyer n’est pas un abri sûr pour tous. Au Monténégro, la ligne verte SOS violence familiale enregistre une hausse des appels de détresse depuis la mi-mars.
Confinement au Monténégro : alerte rouge aux violences domestiques
Les violences faites aux femmes : un problème (aussi) balkanique

Faute de conditions d’hygiène de base, d’accès à l’eau potable et à l’électricité, sans plus de travail ni d’argent, les Roms des bidonvilles vivent dans la peur du Covid-19 et craignent d’être les prochaines victimes d’une catastrophe humanitaire. Reportage à Niš, en Serbie, et dans le district de Brčko, en Bosnie-Herzégovine.
Dans les bidonvilles roms de Serbie et de Bosnie-Herzégovine, la grande peur du coronavirus
Roms des Balkans : racisme et discriminations

La Serbie est soumise à un régime très strict de confinement, mais cela ne concerne pas les employés de Yura Corporation, un fabricant sud-coréen de câbles... Mercredi, les travailleurs des usines de Niš et de Leskovac ont refusé de reprendre le travail – et la prime de 500 dinars par jour proposée par la direction.
Covid-19 en Serbie  : les travailleurs des usines Yura refusent de reprendre le travail

La Serbie a débloqué un paquet d’aides publiques de plus de cinq milliards d’euros pour tenter d’amortir le choc économique du coronavirus. Mais ces mesures ne vont guère profiter aux petites entreprises – sans parler des travailleurs indépendants, de plus en plus nombreux, qui n’auront droit à rien.
Serbie  : des mesures d’aide démagogiques et sans effet sur l’économie

Crédits d’impôts, allègements de charges sociales et 80 millions d’euros pour le tourisme. Le gouvernement croate a annoncé vendredi un nouveau paquet de mesures économiques face à la crise du coronavirus. L’opposition approuve et les syndicats rappellent l’importance du dialogue social.
Coronavirus en Croatie : nouveau plan d’aide à l’économie

Ritsona et Malakasa, deux camps de réfugiés de la région d’Athènes, ont été mis en quarantaine après le dépistage de plusieurs cas de coronavirus. Les ONG craignent la propagation du virus dans des lieux pas du tout adaptés aux règles d’hygiène ni de distanciation sociale.
Coronavirus en Grèce : deux camps de réfugiés en quarantaine
Réfugiés : sur la «route des Balkans», pris au piège des frontières fermées

De fortes pressions américaines ont fait tomber le gouvernement du Kosovo. En pleine pandémie de coronavirus, Albin Kurti continue de gérer les « affaires courantes » et reste politiquement incontournable. L’analyse de Besnik Pula.
Kosovo : Albin Kurti renversé, mais pas vaincu
Kosovo : un gouvernement en sursis par temps d’épidémie

Le gouvernement du Kosovo a levé les taxes qui pesaient sur les marchandises importées de Serbie, mais les camions qui pénètrent dans le pays doivent porter comme destination officielle la « République du Kosovo », une formulation inacceptable pour Belgrade...
Entre Kosovo et Serbie, ça bloque toujours aux frontières
Entre Kosovo et Serbie, l’Union européenne, les États-Unis et le « dialogue » 

43 millions de tweets à la gloire du président Vučić ou discréditant les dirigeants de l’opposition : en Serbie, le régime a mis une armée de « bots », ces logiciels pirates automatisés, à son service. Twitter vient de fermer des milliers de faux compte.
Serbie : sur Twitter, « une armée de bots » au service de Vučić
Serbie : Aleksandar Vučić, la dérive autoritaire

C’est à Čerkezovac, sur la frontière de la Bosnie-Herzégovine, que la Croatie veut enfouir les déchets de la centrale nucléaire de Krško. Un projet qui suscite l’indignation des populations locales, des deux côtés de la frontière. Le directeur du Fonds de démantèlement de la centrale justifie le projet et tente de rassurer l’opinion.
Croatie : à Čerkezovac, des déchets nucléaires « pas dangereux » ?
Catastrophes industrielles : les Balkans, une région à risques

Depuis des années, la ville de Pljevlja, au nord du Monténégro, est empoisonnée par une centrale à charbon. Un projet de modernisation écologique de la centrale est prévu, qui devraient être terminé en 2050... D’ici là, les habitants de Pljevlja continueront à mourir de la pollution, pour ceux qui n’auront tout simplement pas quitté la région.
Pollution au Monténégro : la centrale à charbon de Pljevlja, une tueuse silencieuse
Pollution de l’air : les Balkans étouffent lentement

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.