Accéder au contenu principal

Coronavirus: l’Allemagne se veut prudente et prolonge le confinement

La chancelière allemande Angela Merkel (au centre) avec le Premier ministre de Bavière Markus Soeder, le 15 avril 2020. (à gauche) et le maire d'Hambourg Peter Tschentscher (à droite) lors d'une conférence de presse à Berlin, le 15 avril 2020.
La chancelière allemande Angela Merkel (au centre) avec le Premier ministre de Bavière Markus Soeder, le 15 avril 2020. (à gauche) et le maire d'Hambourg Peter Tschentscher (à droite) lors d'une conférence de presse à Berlin, le 15 avril 2020. Bernd von Jutrczenka/Pool via Reuters
3 mn

Les mesures adoptées par l'Allemagne pour lutter contre la pandémie de coronavirus s'imposaient dans un premier temps jusqu'au 19 avril. À l'issue de leur réunion, ce mercredi 15 avril, la chancelière Angela Merkel et les patrons de régions ont opté pour la prudence. Les restrictions actuelles - pas de rassemblement de plus de deux personnes à l'extérieur, fermeture des écoles… - sont prolongées. Mais un assouplissement est prévu pour le commerce de détail.

Publicité

De notre correspondant à Berlin,

La hantise des responsables politiques est un assouplissement trop rapide et trop important des restrictions actuelles, qui remettrait en cause les bons résultats de l’Allemagne dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. C’est pour cette raison que, ce mercredi 15 avril, il a été décidé que les mesures actuelles sont prolongées pour deux semaines supplémentaires par rapport à la première date annoncé pour un début de déconfinement. Le pays va donc encore tourner au ralenti jusqu’au 3 mai inclus.

« Des vies humaines sont en jeu »

« Notre système de santé a pu, jusqu’à présent, fonctionner normalement. Mais cela reste un succès fragile. C’est pourquoi nous ne voulons pas lever trop vite les mesures de restriction actuelles. Nous devons faire preuve d’une extrême prudence car des vies humaines sont en jeu », a déclaré la chancelière, Angela Merkel, qui s’est réunie avec les dirigeants des 16 Länder.

Seul assouplissement prévu : les magasins d’une superficie de moins de 800m² pourront rouvrir à partir du lundi 20 avril, en prenant les précautions nécessaires. Une mesure critiquée par la Fédération du commerce de détail, qui aurait souhaité une normalisation globale. Les concessionnaires automobiles, les marchands de vélos et les librairies pourront rouvrir la semaine prochaine, indépendamment de leur taille.

► À lire aussi : Coronavirus: le président allemand plaide pour plus de solidarité en Europe

Le port du masque conseillé mais pas imposé

À partir du 4 mai, les écoles pourront rouvrir par étapes. Cela vaudra d’abord pour les élèves les plus âgés et ceux qui ont des examens à passer. Les grandes manifestations, comme les matchs de foot avec du public, les foires et autres grands concerts sont interdits jusqu’au 31 août au moins.

Une nouvelle réunion entre Angela Merkel et les patrons de régions doit avoir lieu à la fin du mois. Ce sera l’occasion d’un nouveau point et de décider des mesures à prendre pour d’autres secteurs comme la gastronomie et l’hôtellerie. Les autorités plaident par ailleurs pour le port d’un masque dans les transports en commun et pour faire ses courses, sans l’imposer.

► À lire aussi : Coronavirus: le crime organisé s'empare du marché des masques

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.