Accéder au contenu principal

Coronavirus: l'Allemagne rouvre une partie de ses magasins

Les premiers clients depuis l'ouverture de certains magasins en Allemagne, le 20 avril 2020.
Les premiers clients depuis l'ouverture de certains magasins en Allemagne, le 20 avril 2020. REUTERS/Ralph Orlowski
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Allemagne assouplit ses mesures de restriction adoptées dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus. Les magasins de moins de 800 mètres carrés peuvent rouvrir à partir de ce lundi.

Publicité

Avec notre correspondant en Allemagne, Pascal Thibaut

Le temps du déconfinement est arrivé pour les Allemands, qui peuvent désormais faire leurs achats dans les magasins de moins de 800 mètres carrés. Les librairies, les concessionnaires automobiles et les marchands de vélos peuvent aussi, indépendamment de leur superficie, ouvrir leurs portes.

Les subventions et autres aides que certains commerces ont pu obtenir ne remplacent évidemment pas un retour à la normale, ou presque, pour espérer rattraper le chiffre d’affaires perdu ces dernières semaines alors que les coûts fixes restaient à payer.

Pas plus de cinq clients en même temps

Le propriétaire de ce magasin de chaussures en Sarre se réjouit ainsi de sa réouverture. « Nous ne pouvons pas laisser entrer plus de cinq clients en même temps, explique-t-il au micro de RFI. Nous portons des masques et respectons une distance de deux mètres. Les caisses sont protégées par du plexiglas. Rien ne peut arriver. Depuis ce matin, il y a eu quelques clients, surtout des enfants qui ont besoin de nouvelles chaussures. Le deuxième trimestre est important avant l’été pour notre chiffre d’affaires. Les clients achètent beaucoup de chaussures. Nous avons dû fermer pendant quatre semaines et c’est important qu’on puisse rouvrir même si on s’en sort mieux que d’autres. »

Si l’assouplissement des restrictions vaut pour les commerces de moins de 800 mètres carrés, il y aura des disparités régionales. Certaines régions ne leur permettront de rouvrir que dans quelques jours. D’autres sont plus généreuses. 

Débat national

Cette nouvelle étape a lancé, en tout cas, un débat sur la fin plus large du confinement. Angela Merkel craint que ces discussions ne conduisent les Allemands à moins respecter les gestes barrières. Selon des médias allemands, la chancelière a appelé, lors d’une réunion de son parti, à mettre fin aux « orgies de discussion » sur un éventuel déconfinement total.

Les autres mesures, comme l'interdiction de se rassembler à plus de deux personnes, restent encore valables. Les écoles doivent rouvrir progressivement à partir du 4 mai.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.