Accéder au contenu principal

Aux Pays-Bas, le coronavirus attaque les visons

Cordon de sécurité à la ferme à vison de Beek en Donk dans l'est des Pays-Bas, après la contamination de deux de ses bêtes au Covid-19, le 16 avril 2020.
Cordon de sécurité à la ferme à vison de Beek en Donk dans l'est des Pays-Bas, après la contamination de deux de ses bêtes au Covid-19, le 16 avril 2020. ROB ENGELAAR / ANP / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Inquiétudes aux Pays-Bas après la découverte de visons malades dans deux fermes d'élevage du sud du pays. Plusieurs animaux souffraient notamment de difficultés respiratoires. Pour les autorités néerlandaises, il s'agit du covid19. Par précaution, elles interdisent le transports d'animaux et de fumier depuis les étables concernées et ont bouclé les alentours aux passants.

Publicité

avec notre envoyé spécial à Beek en Donk, Antoine Mouteau

Sur une petite route de campagne, un homme vêtu d’un gilet fluorescent vient de faire faire demi-tour à deux filles en rollers. « La mairie nous a envoyés ici pour bloquer le passage aux cyclistes et aux marcheurs en raison de la contamination des visons, un peu plus loin derrière moi. »

Derrière lui, se trouve en fait une immense étable. À l’intérieur, pas moins de 7 500 visons élevés pour leur fourrure. Selon les autorités sanitaires, plusieurs bêtes souffrent du Covid-19. Par précaution, un périmètre de 400 mètres a été bouclé autour de cette exploitation de Beek en Donk dans le Limbourg.

Pas de preuve d'une transmission du vison à l'homme

Sur son vélo, Alfons, 80 ans, s’est lui aussi vu refuser le passage. Il habite juste à côté. « Il y a trop d’animaux dans cette ferme. Ce n’est pas bien, ce n’est pas leur place. J’habite près d’ici et je me fais du souci. »

Une autre ferme de visons quelques kilomètres plus loin est, elle aussi, touchée. Pour l’instant, les autorités néerlandaises se veulent rassurantes. Rien n’indiquerait encore que les contaminations du bétail participent à la propagation du virus chez l’homme. Mais ici, dans le sud des Pays-Bas, l’inquiétude est bien réelle.

À lire aussi : Coronavirus: les Pays-Bas annoncent le début du déconfinement scolaire

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.