Accéder au contenu principal

La Commission européenne suspend la livraison de millions de masques chinois

Huit millions et demi de masques faciaux devaient encore être livrés (illustration).
Huit millions et demi de masques faciaux devaient encore être livrés (illustration). REMY GABALDA / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

La Commission européenne a décidé de suspendre la livraison de millions de masques faciaux achetés par l’UE à un fournisseur chinois, et dont le premier lot avait présenté des défauts.

Publicité

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

En plus des appels d’offres groupés destinés à permettre aux pays de l’UE d’acheter en commun du matériel médical, la Commission européenne a aussi dégagé 100 millions d’euros pour acheter sur son budget propre des équipements de protection.

Elle a donc entre autres fait l’achat en Chine de dix millions de masques FFP2 destinés au personnel soignant. Un premier lot d’un million et demi de masques a été expédié cette semaine dans 16 pays de l’Union et au Royaume-Uni. A la réception, certains ont constaté qu’ils étaient défectueux.

« Dans le cadre de l'achat de ces masques, la Commission a suivi scrupuleusement toutes les procédures de contrôle, assure Stefan de Keersmaecker, porte-parole de la Commission européenne. Evidemment, à l'arrivée des masques, il faut vérifier leur qualité, ce que les Polonais ont fait, entre autres. »

Les Pays-Bas ont fait le même constat que la Pologne et la Commission a donc été obligée d’avertir les quinze autres pays destinataires de contrôler les masques reçus. Elle a aussi suspendu la livraison des quelque huit millions et demi de masques restants et n’exclut pas une action en justice contre le fournisseur.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.