Accéder au contenu principal

Russie: 18 ans de prison requis contre l'Américain Paul Whelan accusé d'espionnage

Vladimir Zherebenkov, l'avocat de l'Américain Paul Whelan, à son arrivé au tribunal à Moscou, le 25 mai 2020. Paul Whelan est un ex-militaire américain accusé d'espionnage par la Russie.
Vladimir Zherebenkov, l'avocat de l'Américain Paul Whelan, à son arrivé au tribunal à Moscou, le 25 mai 2020. Paul Whelan est un ex-militaire américain accusé d'espionnage par la Russie. Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 min

Le parquet russe a requis ce lundi une peine de 18 ans de camp à l’encontre de Paul Whelan, un ancien marine américain accusé d’espionnage au profit des États-Unis. Il avait été arrêté à Moscou par le FSB fin 2018. Son procès a débuté le 23 mars et s’est déroulé à huis clos en raison des mesures sanitaires liées à l’épidémie de coronavirus

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou, Etienne Bouche 

A la sortie du tribunal, l’avocat de Paul Whelan s’est dit « sous le choc » : le procureur a requis 18 ans de camp à régime sévère contre son client. Avant même cette annonce, la famille de l’accusé ne se faisait pas d’illusions : « nous nous attendons à un verdict injuste », c’est ce qu’avait indiqué son frère David dans un communiqué. La défense estime que Paul Whelan doit être acquitté en raison du manque de preuves contre lui.
Les services de sécurité russes assurent que Paul Whelan « commettait un acte d’espionnage » lorsqu’il a été arrêté en décembre 2018. Au cœur de cette affaire, il y a une clé USB, transmise à Paul Whelan par l’une de ses connaissances. Un support qui devait contenir des photos personnelles, selon Vladimir Jerebenkov qui affirme que son client a été piégé. L’avocat insiste : « Étant citoyen de quatre pays, Whelan ne pouvait nullement être un agent secret. » Américano-britannique, Paul Whelan est également canadien et irlandais.
Cette affaire judiciaire alimente les tensions entre Moscou et Washington dont les relations sont déjà orageuses. Le tribunal rendra son verdict le 15 juin.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.