Accéder au contenu principal
Reportage

Allemagne: à Munich, des manifestants protestent contre les mesures de confinement

Des manifestants opposés aux mesures de confinement sur la place Theresienwiese à Munich le 16 mai 2020.
Des manifestants opposés aux mesures de confinement sur la place Theresienwiese à Munich le 16 mai 2020. Christof STACHE / AFP

Les mesures de restriction liées à la pandémie de coronavirus s’assouplissent en Allemagne. La Bavière a passé un nouveau cap ce samedi 30 mai en autorisant les hôteliers à accueillir les touristes. Pourtant, des Allemands continuent de descendre tous les samedis dans la rue pour manifester contre les mesures qu’ils considèrent toujours trop strictes. Des rassemblements ont encore eu lieu dans plusieurs villes du pays. A Munich, environ un millier de personnes a manifesté.

Publicité

De notre envoyée spéciale à Munich,

Les manifestants se tiennent à distance les uns des autres, dans un espace délimité en plein milieu de Theresienwiese, une immense place de 42 hectares.

« Je pense que ça n’est pas une crise du coronavirus, mais un plan coronavirus. Je me demande comment il a été possible que les pays du monde entier aient été amenés à faire ce confinement à grande échelle. J'ai le sentiment qu’on nous cache des choses », explique Giesele, une retraitée venue manifester sur la place avec son mari.

Adeptes des théories conspirationnistes, anti-vaccins ou personnes affectées économiquement par les mesures de confinement, les manifestants forment un assemblage hétéroclite. Ils se rejoignent pour dénoncer le port du masque. « Les masques ne servent à rien. De nombreuses études le confirment », lance une jeune munichoise.

Pas plus de 1 000 manifestants autorisés

Les policiers filtrent les entrées, pas plus de 1 000 manifestants autorisés sur la place. Quelques dizaines d’autres assistent de loin. « Ce qui nous réunit, c'est que l'on veut garder notre liberté, on ne veut pas s'habituer à porter le masque et à voir les cinémas et les théâtres fermés, détaille Birgit Leib qui travaille dans la culture. Je ne veux pas qu'on nous maintienne dans cet état là, et ça je pense que c'est quelque chose que je partage avec beaucoup de manifestants ici ».

Les manifestants sont déterminés à poursuivre leur mouvement, tant que toutes les restrictions liées au coronavirus ne seront pas levées.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.