Accéder au contenu principal

Biélorussie: une cinquantaine de militants arrêtés, dont un leader d'opposition

Le leader d'opposition en Biélorussie, Mikola Statkevitch, le 10 septembre 2015, à Minsk. L'opposant a été arrêté hier, lors d'une manifestation.
Le leader d'opposition en Biélorussie, Mikola Statkevitch, le 10 septembre 2015, à Minsk. L'opposant a été arrêté hier, lors d'une manifestation. SERGEI GAPON / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 min

Des dizaines de militants d'opposition ont été arrêtés en Biélorussie, dont une de ses figures de proue, Mikola Statkevitch. Ces interpellations interviennent à l'approche de la présidentielle, prévue en août.

Publicité

Cette république ex-soviétique est dirigée d'une main de fer par Alexandre Loukachenko depuis 1994 et celui-ci compte bien se faire réélire cet été. Selon l'organisation de défense des droits humains Viasna, environ 50 militants d'opposition ont été interpellés par la police vendredi et pendant le week-end alors qu'ils rassemblaient des signatures pour permettre à des opposants de participer à la présidentielle.

Il s'agissait notamment de partisans du blogueur Sergueï Tikhanovski, lui-même arrêté vendredi 29 mai, à qui la Commission électorale a interdit de se présenter au scrutin. Une des principales figures d'opposition, Mikola Statkevitch, a été arrêté dimanche 31 mai alors qu'il se rendait sur les lieux d'une action de protestation à Minsk. Sa femme Marina Adamovitch a indiqué lundi 1 juin que son mari se trouvait en détention et devait prochainement comparaître devant un juge.

Cinq ans de prison

Mikola Statkevitch, qui avait défié Alexandre Loukachenko à la présidentielle de 2010, avait par la suite été emprisonné pendant cinq ans pour avoir organisé des manifestations contre le pouvoir. C'est cette condamnation qui lui vaut d'être banni de la course électorale en 2020.

La Biélorussie a annoncé l'organisation d'une élection présidentielle le 9 août prochain, malgré l'épidémie du nouveau coronavirus qui n'a pas épargné le pays mais qu'Alexandre Loukachenko n'a cessé de minimiser. Au pouvoir depuis 1994, Alexandre Loukachenko, 65 ans, a d'ores et déjà annoncé qu'il se présenterait pour un sixième mandat.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.