Accéder au contenu principal

Affaire Gui Minhai: l'ex-ambassadrice suédoise en Chine en procès à Stockholm

L'ex-ambassadrice de Suède en Chine, Anna Lindstedt, lors de son procès, le 5 juin 2020 à Stockholm.
L'ex-ambassadrice de Suède en Chine, Anna Lindstedt, lors de son procès, le 5 juin 2020 à Stockholm. AFP/Janerik HENRIKSSON
Texte par : RFI Suivre
1 min

Un procès inhabituel se tient à partir de ce 5 juin à Stockholm. Anna Lindstedt, ancienne ambassadrice de Suède à Pékin, est accusée d’avoir négocié avec de mystérieux intermédiaires pour obtenir la libération de l’éditeur de Hong Kong, Gui Minhai, l’une des bêtes noires du régime chinois.

Publicité

Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

Éditeur à Hong Kong, Gui Minhai, de nationalité suédoise mais d’origine chinoise, a été condamné à dix ans de prison par le régime communiste, qui n’apprécie pas ses publications. La Suède demande depuis toujours sa libération, et lui a même décerné un prix en novembre 2019, des mains de sa ministre de la Culture.

Mais il semble que son ex-ambassadrice Anna Lindstedt soit allée un peu plus loin. Selon les autorités suédoises, elle aurait « outrepassé ses prérogatives » en organisant à leur insu, à Stockholm, une rencontre entre sa fille et des « hommes d'affaires » liés au Parti communiste chinois, en vue de libérer l’éditeur. La principale accusée, elle, clame son innocence et assure avoir averti ses supérieurs.

Ce procès d’un ambassadeur, le premier depuis deux siècles en Suède, a en tout cas déclenché une polémique au sein même du sérail diplomatique. Vingt-et-un anciens ambassadeurs ont défendu dans la presse leur collègue Anna Lindstedt, soutenant qu'elle avait agi dans la limite de ses droits et de son rôle d'ambassadrice. Elle encourt jusqu'à deux ans de prison.

►À lire aussi : La Suède remet un prix à un éditeur chinois emprisonné, colère de Pékin

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.