Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Serbie, les chiffres des contaminations très sous-évalués

Un douanier serbe vérifie l'identité des voyageurs au poste de Batrovci, à la frontière de la Serbie et de la Croatie, le 15 mars 2020.
Un douanier serbe vérifie l'identité des voyageurs au poste de Batrovci, à la frontière de la Serbie et de la Croatie, le 15 mars 2020. Andrej ISAKOVIC / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les révélations sont explosives : la Serbie aurait dissimulé près des deux tiers des décès dus au Covid-19 depuis le milieu du mois de mars. Depuis le 1er juin, le pays serait confronté à une seconde vague de contamination d’une ampleur au moins aussi importante que celle de mars-avril.

Publicité

Avec notre correspondant à Belgrade, Jean-Arnault Dérens

Entre le 19 mars et le 1er juin, 632 personnes testées positives au coronavirus sont décédées en Serbie, près de trois fois plus que les 244 décès annoncées par les autorités. Ces données ont été révélées par le site d’investigation BIRN, en recoupant les chiffres communiqués par les différents hôpitaux du pays, disponibles sur le site officiel covid-19.rs.

Plus grave encore : entre le 17 et le 20 juin, le pays comptait 300 nouvelles contaminations par jour, bien plus que la centaine annoncée par le gouvernement. C’est au moins autant qu’à la fin du mois de mars. Depuis le 10 mai, la Serbie a engagé un déconfinement très rapide, et les mesures sanitaires ne sont pas respectées. Le 9 juin, un match de football a réuni près de 16 000 personnes à Belgrade et semble bien avoir servi de cluster.

Impossible d'obtenir un test ces derniers jours

Les autorités ont à l’évidence tout fait pour minimiser cette « seconde vague », afin de ne pas remettre en cause les élections législatives de dimanche, largement remportées par le parti au pouvoir. A l’hôpital de Nis, dans le sud du pays, il était ainsi impossible d’obtenir un test ces derniers jours. Alors que la situation épidémiologique explose également dans les pays voisins, notamment en Macédoine du Nord et au Kosovo, le conseil de sécurité sanitaire de Serbie doit se réunir ce mardi. Il devrait décider de nouvelles mesures, même si l’hypothèse d’un nouveau confinement serait exclue.

À lire aussi : À la Une: les économies des Balkans frappées de plein fouet par le coronavirus

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.