Accéder au contenu principal

Merkel reçoit Macron à l'aube d'une décisive présidence de l'UE

La chancelière allemande et le président français à Meseberg, le 29 juin.
La chancelière allemande et le président français à Meseberg, le 29 juin. Kay Nietfeld/Pool via REUTERS

Emmanuel Macron est arrivé ce lundi à Meseberg, la résidence gouvernementale allemande à 70 km de Berlin pour s'y entretenir avec Angela Merkel juste avant la présidence allemande de l'Union européenne, qui débute le 1er juillet pour 6 mois.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Meseberg

Ici, il y a des arbres, des champs, et même des tracteurs. C’est dans ce cadre bucolique qu'Angela Merkel reçoit un Emmanuel Macron affaibli par la défaite aux municipales de La Rem.

Journaux, radios, télés, tous les médias allemands en parlent. Un fiasco, lit-on dans la presse estampillée à droite comme à gauche. Dans ce pays où on parle de plus en plus de la possibilité pour les Verts de gouverner bientôt au niveau fédéral, la vague écologiste en France est observée avec attention et intérêt.

Le président français, jugé de ce côté du Rhin en difficulté, est lui accueilli par une chancelière en pleine forme, plébiscitée pour sa gestion du Covid-19, personnalité politique préférée des Allemands au bout de 15 ans de pouvoir.

Angela Merkel qui pense désormais à son héritage veut faire avancer l'Europe. Avec Emmanuel Macron, elle prépare sa présidence de l'UE qui commence ce mercredi. Au menu d'abord le plan de relance post coronavirus, mais aussi tous les dossiers de la rentrée, comme le Brexit.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.