Accéder au contenu principal

Post-Brexit: l'Irlande devrait bénéficier du «pont terrestre» via le Royaume-Uni

Un accord préliminaire a été trouvé entre les États membres de l'UE pour autoriser les biens irlandais et le bétail à passer par le Royaume-Uni sans être désavantagés.
Un accord préliminaire a été trouvé entre les États membres de l'UE pour autoriser les biens irlandais et le bétail à passer par le Royaume-Uni sans être désavantagés. Paul Faith / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

À moins de six mois de la période de transition post-Brexit, les Européens ont trouvé un accord préliminaire pour protéger le commerce irlandais. L’Irlande est coupée du reste de l’UE, c’est aussi le seul pays qui partagera une frontière avec le Royaume-Uni. L’accord protègera le « pont terrestre », pierre angulaire du commerce exportateur.

Publicité

De notre correspondante à Dublin, Emeline Vin

Selon cet accord préliminaire, les produits irlandais pourront passer librement par le Royaume-Uni pour accéder au marché européen. Le marché unique représente un tiers des exportations de l'Irlande, la mesure est donc essentielle pour les producteurs. Le Royaume-Uni est un pont entre l’Irlande et l’Europe, une voie rapide pour l’acheminement des biens agricoles et du bétail, produits hautement périssables.

L’accord préliminaire trouvé entre les Vingt-Sept permet à ces biens agroalimentaires d’accéder aux ports britanniques par les voies dites « vertes », c’est-à-dire que les produits irlandais ne seront pas soumis aux mêmes contrôles que les britanniques, aux mêmes droits de douane. C’était la grande crainte des producteurs, qui auraient alors vu leurs coûts de production exploser ou qui auraient dû exporter par bateau. L’UE examinait ce problème depuis près d’un an.

Le texte requiert un changement de législation à l’échelle de l’Union, des amendements techniques aux directives sur les importations dans le marché unique de biens agricoles et de bétail. Les autorités irlandaises indiquent que l'approbation définitive de ces changements, pour le cas précis de l’Irlande, ne devrait pas rencontrer de résistance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.