Accéder au contenu principal

Réouverture des pubs, restaurants et coiffeurs: les Anglais partagés

Les pubs font partie des commerces autorisés à rouvrir ce samedi en Angleterre.
Les pubs font partie des commerces autorisés à rouvrir ce samedi en Angleterre. REUTERS/Hannah McKay
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En Angleterre, les pubs, restaurants et hôtels, tout comme les cinémas et musées rouvrent ce samedi, ainsi que certains commerces comme les coiffeurs. Mais l’Écosse et le Pays de Galles ne sont pas concernées par cet assouplissement des mesures sanitaires après quatre mois de confinement. RFI s’est rendu dans un pub historique du centre de Londres.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Ouvert depuis 1739, au cœur de Soho, le Lyric est une des public houses les plus anciennes de ce quartier emblématique. Moralement et financièrement la pandémie a été une épreuve difficile. Et même si le manager Kieran appréhende les possibles débordements, tout est fin prêt pour la grande réouverture ce week-end. « Quand les gens arriveront, le manager les dirigera soit vers le bar pour commander de la bière à emporter soit vers leur table pour qu’ils commandent avec notre nouvelle application, explique-t-il. Le virus a tout changé mais les Britanniques aiment tellement leurs pubs qu’ils sont prêts à risquer un second confinement juste pour pouvoir aller au pub… Je crois qu’ils en ont besoin pour ne pas devenir fous ! »

Le Lyric a d’ailleurs déjà fait le plein de réservations depuis plusieurs jours. Pour autant tous les britanniques ont-ils hâtes de retrouver leurs pubs ce week-end ? « Je pense que c’est un peu trop tôt quand on voit aux informations les gens se lâcher en mélangeant alcool et soleil, ce n’est pas une bonne idée », craint cette Britannique.

« N’exagérez pas »

« Du moment que les gens restent raisonnables, je ne vois pas le problème, estime au contraire ce Londonien. Moi j’irai rejoindre mes copains pour discuter, prendre des nouvelles ; c’est ça qui nous a manqué. »

Raisonnables, tous n'ont pas décidé de l'être : « On va se prendre une belle cuite! », se réjouit quant à lui un jeune Anglais.

Le gouvernement semble lui aussi partagé. « N’exagérez pas », a plaidé vendredi soir un Premier ministre passant soudain de l’euphorie à la sobriété pour exhorter les Britanniques à la modération.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.