Accéder au contenu principal

Irlande: des tests au coronavirus facturés aux patients avant les consultations

Un passant dans les rues de Dublin, devant un tag illustrant la crise du coronavirus.
Un passant dans les rues de Dublin, devant un tag illustrant la crise du coronavirus. REUTERS/Clodagh Kilcoyne
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Irlande, les soins hospitaliers de routine ou hors Covid-19 reprennent petit à petit, après une interruption totale pendant le confinement. Seulement, certains établissements privés demandent à leurs patients de subir un dépistage du coronavirus, non pris en charge par les assurances. Un patient témoigne.

Publicité

De notre correspondante à DublinEmeline Vin

Hospitalisé de jour dans le privé pour une simple fibroscopie de routine, Colin Connolly trouve la facture un peu salée.

« Juste avant d’aller à l’hôpital, j’ai appris que je devais me faire dépister pour la Covid-19, et que ça me coûterait 100 euros, en plus du prix de l’opération. J’ai contacté mon assurance santé, qui n’en avait pas entendu parler. Il s’est avéré que les 100 euros n’étaient pas remboursables. Donc c’était un peu un choc », dit-il.

« 100 euros, c’est quand même un peu excessif »

Certains établissements facturent jusqu’à 250 euros le dépistage, et toutes les procédures ne sont pas disponibles dans le privé. Le psychologue, qui vit à Kildare, près de Dublin, est partagé.

« D’un côté, même si j’ai payé 100 euros, j’ai l’esprit tranquille : je sais que je me rends dans un endroit complètement sûr. Mais 100 euros, c’est quand même un peu excessif, surtout si on ne peut pas se faire rembourser. D’habitude, vous payez la facture, puis l’assurance santé vous rembourse une partie. Ce genre de choses devient de plus en plus normal, où est-ce que ça va s’arrêter ? », s’interroge-t-il.

L’association des consommateurs a qualifié ce surcoût de « lamentable », dans la mesure où les hôpitaux privés ont été nationalisés pendant la crise sanitaire et n’ont pas de pertes financières à essuyer.

►À lire aussi : Coronavirus en Irlande: le masque obligatoire boudé dans les transports en commun

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.