À cause de la crise liée au coronavirus, une récession plus forte que prévu en zone euro?

Une employée de l'usine d'Eurotab, à Saint-Just-Saint-Rambert, le 3 juillet 2020. La France pourrait connaître plus de 10% de récession, à cause de la crise liée au Covid-19 (Photo d'illustration).
Une employée de l'usine d'Eurotab, à Saint-Just-Saint-Rambert, le 3 juillet 2020. La France pourrait connaître plus de 10% de récession, à cause de la crise liée au Covid-19 (Photo d'illustration). OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

À cause du Covid-19, l'économie européenne devrait connaître une récession plus forte que prévue. C'est la Commission européenne qui le dit. Bruxelles corrige ses prévisions de croissance en raison d'une levée moins rapide que le rythme souhaité des mesures de confinement dans certains pays membres.

Publicité

L'exécutif européen s'attend à une contraction record du produit intérieur brut (PIB) dans la zone euro. Moins 8,7% cette année au lieu de 7,7% précédemment. Certes, l'économie européenne devrait rebondir en 2021, mais moins fortement que prévu, soit 6,1% au lieu de 6,3%.

Bruxelles corrige ses projections, car l'impact économique de la crise s'avère finalement beaucoup plus fort que prévu tandis qu'une nouvelle vague d'infections n'est pas complétement à exclure.

Plus de 10 % de récession au sein des pays les plus touchés

Ainsi, les trois pays de la zone euro les plus touchés par la pandémie de coronavirus, à savoir l'Espagne, l'Italie et la France, devraient s'attendre à une récession dépassant 10%. Autre élément préoccupant : en Allemagne, la production industrielle a certes rebondi de plus de 7% en mai après une chute vertigineuse en avril mais cette hausse est inférieure aux attentes.

L'Europe n'est donc pas tirée d'affaire. Le nombre croissant de contaminations aux États-Unis et ailleurs dans le monde devrait avoir un impact sur ses échanges commerciaux. Tout comme l'absence d'accord dans les négociations post-Brexit constitue l'un des principaux risques pour l'économie européenne.

À lire aussi Premier sommet de l'UE sur le plan de relance pour soutenir l'économie post-coronavirus

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail