Accéder au contenu principal

Crise migratoire: le pape François dénonce «l’enfer» des camps de détention en Libye

Le pape François durant son homélie, le 8 juillet 2020.
Le pape François durant son homélie, le 8 juillet 2020. VATICAN MEDIA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Lors de son premier voyage hors de Rome, il y a sept ans sur l’île de Lampedusa, il avait dénoncé « la mondialisation de l’indifférence » face au drame des migrants. Le pape argentin a célébré ce mercredi 8 juillet une messe au Vatican en mémoire de ceux qui risquent leur vie pour gagner l’Europe.

Publicité

De notre correspondant au Vatican, Éric Sénanque

Le souverain pontife tenait à marquer cet anniversaire où le 8 juillet 2013, depuis la petite île italienne du sud de l’Europe il avait exhorté le monde à ne pas rester indifférent à la tragédie des migrants en Méditerranée. Dans son homélie, le pape François a rappelé combien le destin de ces migrants était encore bien sombre, ceux en particulier qui quittent les côtes libyennes.

►À lire aussi: Six ans après sa visite à Lampedusa, le pape célèbre une messe pour les migrants

« Je pense à la Libye, aux camps de détention, aux abus et aux violences dont sont victimes les migrants, je pense aux voyages de l’espérance, aux sauvetages et aux refoulements », a-t-il déclaré.

«Vous n'imaginez pas l'enfer qui se vit là-bas»

Derrière chaque étranger « il y a le visage de Jésus », a encore souligné le pape dans son homélie. François, qui parlant de la Libye a dénoncé une exploitation des migrants et tenté de réveiller les consciences. « On nous présente une version édulcorée de la réalité. La guerre est mauvaise, nous le savons. Mais vous n'imaginez pas l'enfer qui se vit là-bas, dans ces camps de détention pour ces personnes qui voulait seulement traverser la mer avec espoir ! », a-t-il dit encore.

Alors que la crise migratoire est loin d’être réglée, le pape rappelle un des axes forts de son pontificat: seule la fraternité permet de construire sereinement un avenir.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.