Accéder au contenu principal
Revue de presse des Balkans

A la Une: En Serbie, les rues se soulèvent contre «les mensonges des autorités»

Des manifestants devant le Parlement serbe pour protester contre la gestion par les autorités de la crise du coronavirus, à Belgrade, le 9 juillet 2020.
Des manifestants devant le Parlement serbe pour protester contre la gestion par les autorités de la crise du coronavirus, à Belgrade, le 9 juillet 2020. REUTERS/Marko Djurica

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Publicité

C'est une véritable déflagration qui a secoué cette semaine la Serbie : durement frappés par l'épidémie de Covid-19, qui reprend de l'ampleur dans les Balkans, les citoyens serbes sont sortis dans les rues de Belgrade et des grandes villes du pays pour protester contre les « mensonges » des autorités, qui auraient cherché à minimiser l'ampleur de la crise sanitaire, et contre le régime toujours plus autoritaire d'Alexandar Vučić. Mercredi soir, la foule est entrée dans le Parlement serbe, avant d'en être chassée par une intervention des forces de l'ordre. Des vidéos montrant des policiers rosser des manifestants pacifiques circulent sur Internet, et un journaliste de l'agence de presse Beta a été violemment agressé par des hommes en uniforme. 

Ce mouvement de protestation intervient alors que le second pic de la pandémie est en Europe du Sud-Est bien plus violent que le premier, notamment en Serbie, au nord du Monténégro, au Kosovo, et en Macédoine du Nord, où le personnel soignant est déjà à bout de souffle, et où des élections législatives doivent pourtant se tenir le 15 juillet. Les autorités monténégrines espèrent quant à elles sauver la saison touristique, et le Premier ministre grec, Kyriákos Mitsotákis, a expliqué que les « installations médicales avaient été renforcées dans les zones touristiques ». 

Au niveau diplomatique, les prochains jours seront également agités, alors que le président français Emmanuel Macron a reçu cette semaine à l'Élysée le Premier ministre du Kosovo, Avdullah Hoti, et le président serbe Alexandar Vučić, pour tenter de relancer les négociations sur la « normalisation des relations » entre les deux pays. Une rencontre entre les dirigeants du Kosovo et de Serbie est prévue dimanche à Bruxelles. 

Ce même Vučić a également cette semaine participé par une visioconférence, à l'invitation de François-Xavier Bellamy, le chef de file des Républicains français au Parlement européen, et en compagnie de Viktor Orbán et du Premier ministre slovène, Janez Janša, qui a dénoncé le « marxisme culturel » dont souffrirait l'Europe. 

Les relations entre la Grèce et la Turquie continuent à se dégrader, notamment après l'annonce du président turc Recep Tayyip Erdoğan de vouloir retransformer la basilique Sainte-Sophie d'Istanbul en mosquée. Les réactions outrées ne se sont pas faites attendre de l'autre côté de la mer Égée, alors que la répression contre la société civile se poursuit en Turquie : quatre figures importantes de la lutte pour la défense des droits humains ont été condamnées à de lourdes peines de prison le 3 juillet dernier. 

Au niveau culturel, à noter des images extraordinaires prises par le photographe américain Lewis Hine en 1919 et 1920, avec une chambre photographique de la Croix-Rouge américaine. Ces dernières livrent un témoignage exceptionnel de la vie dans la région à cette époque, qui venait tout juste de sortir d'une décennie de guerres. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.