Ukraine: explosion de la maison du principal militant anticorruption

Le militant ukrainien anticorruption Vitaliy Chabounine à côté de sa maison endommagée par un incendie, dans le village de Hnidyn dans la région de Kiev, le 23 juillet 2020.
Le militant ukrainien anticorruption Vitaliy Chabounine à côté de sa maison endommagée par un incendie, dans le village de Hnidyn dans la région de Kiev, le 23 juillet 2020. REUTERS/Serhii Nuzhnenko

En Ukraine, la stupéfaction puis la colère ont gagné les rangs de la société civile après qu'un incendie criminel a détruit la maison de Vitaly Chabounine qui n'est autre que le plus célèbre militant anticorruption du pays. Depuis plusieurs mois, un climat populiste délétère règne en Ukraine où des personnalités politiques, parfois liées au camp du président Zelensky ou aux oligarques, s'en prennent aux membres de la société civile.

Publicité

De notre correspondant à Kiev,

Vitaly Chabounine est le directeur du Centre d'action anticorruption, une ONG de choc, très réputée, qui traque les faits et gestes de tous les corrompus d'Ukraine, quelle que soit leur couleur politique.

Autant dire qu'au fil des années, Vitaly Chabounine s'est fait beaucoup d'ennemis. Il a d'ailleurs déjà été plusieurs fois agressé, mais cette fois, les menaces sont montées d'un cran.

Dans le collimateur des oligarques

Dans la nuit du 22 au 23 juillet, une explosion criminelle puis un incendie ont entièrement détruit sa maison en banlieue de Kiev, sans faire de victimes. Le trentenaire et sa famille étant absents lors de l'incendie.

Néanmoins, le Centre d'action anti-corruption, très respecté par la communauté internationale, a qualifié jeudi 23 juillet les faits de « tentative d'assassinat » et demande que l'enquête soit placée directement sous la responsabilité du président Zelensky, alors que la police et la justice ne font le plus souvent rien pour élucider ce genre de faits divers.

Depuis plusieurs mois, l'ONG de Chabounine est dans le collimateur des milieux oligarchiques, notamment l'entourage de l'oligarque Ihor Kolomoïsky ainsi que le camp prorusse, qui accusent les personnalités anticorruption d'être des agents du philanthrope Georges Soros en Ukraine, faisant régner un climat extrêmement malsain.

À lire aussi : Présidentielle en Ukraine: la corruption au coeur des préoccupations des électeurs

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail