Russie: le mouvement de colère de Khabarovsk s'étend à plusieurs villes du pays

Rassemblement de soutien au gouverneur régional arrêté, Sergueï Fourgal, à Khabarovsk, dans l'Extrême-Orient russe, le 25 juillet 2020.
Rassemblement de soutien au gouverneur régional arrêté, Sergueï Fourgal, à Khabarovsk, dans l'Extrême-Orient russe, le 25 juillet 2020. REUTERS/Evgenii Pereverzev

À Khabarovsk, dans l'extrême est de la Russie, la nomination d’un nouveau gouverneur n’a pas calmé les esprits. Plus de 10 000 personnes ont manifesté samedi 25 juillet pour protester contre l’arrestation de son prédécesseur, accusé de meurtre. Le mouvement semble même prendre de l’ampleur car d’autres manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes du pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou,Jean-Didier Revoin

La colère ne retombe pas dans l’Extrême-Orient russe. Depuis le 11 juillet, les habitants de la ville de Khabarovsk manifestent pour protester contre l’arrestation de Sergueï Fourgal, l’ex-gouverneur de la région.

Membre du parti nationaliste LDPR [Parti libéral-démocrate de Russie], Sergueï Fourgal avait battu le candidat du pouvoir en septembre dernier et avec son arrestation, la population a le sentiment de s’être fait voler son élection.

Mobilisation contre le dirigisme central

Fait plutôt rare, la mobilisation reste plus importante en province qu’à Moscou ou Saint-Pétersbourg, une façon de protester contre le dirigisme du pouvoir central. Et la nomination par Vladimir Poutine d’un nouveau gouverneur issu lui aussi du parti nationaliste n’a pas calmé les choses.

Au contraire, des manifestations de soutien au gouverneur déchu ont eu lieu dans d’autres régions du pays, en Sibérie, dans l’Oural, dans le Sud et même à Moscou.

Les manifestants dénoncent une reprise en main de la région par le pouvoir central et redoutent de voir la gestion de leur territoire dépendre de décisions technocratiques prises à Moscou qui ne défendront pas forcément leurs intérêts.

Selon l’ONG OVD-Info, une soixantaine d’arrestations liées à ces manifestations ont eu lieu samedi 25 juillet dans tout le pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail