Accéder au contenu principal

Dans les prisons irlandaises, la double peine des détenus vulnérables au Covid-19

Un rapport sur la situation des détenus a été remis à la nouvelle ministre irlandaise de la Justice, Helen McEntee (ici en 2018)
Un rapport sur la situation des détenus a été remis à la nouvelle ministre irlandaise de la Justice, Helen McEntee (ici en 2018) JOHN THYS / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’administration irlandaise des prisons vient de remettre à la ministre de la Justice un rapport sur les conséquences de la pandémie et du confinement sur les détenus, en particulier les plus vulnérables au Covid-19. Les contaminations ont été très limitées dans les pénitenciers, mais les mesures ont eu un coût non négligeable.

Publicité

De notre correspondante à Dublin, Emeline Vin

« Les tribunaux m’ont condamné à la prison, le confinement m’a mis à l’isolement. » C’est un détenu irlandais qui écrit cela dans son journal, recueilli par la Croix-Rouge. Il fait partie de la centaine de prisonniers vulnérables au coronavirus, et donc soumis à une extrême prudence : pas de visites, pas de contacts avec les autres détenus pour éviter les infections.

Un autre décrit qu’il passe jusqu’à 30 heures dans sa minuscule cellule, sans sortir. Un troisième confie avoir des idées suicidaires. La Croix-Rouge a également recensé des troubles du sommeil et la sensation d’être vus comme des « lépreux » au sein même des centres de détention.

Même si aucun décès à l’intérieur des prisons n’a été enregistré, l’administration pénitentiaire indique qu’en cas de deuxième vague du virus, il ne sera pas possible de recourir à la même méthode, à cause des dégâts psychologiques.

Des masques pour sortir davantage

En cas de reconfinement, le rapport recommande, entre autres, d’élargir les critères de libération conditionnelle pour ces détenus, de répandre l’usage du masque pour multiplier les sorties et de faciliter les contacts entre détenus vulnérables, à l’écart du reste de la population carcérale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.