Accéder au contenu principal

Coronavirus: tests obligatoires en Allemagne pour les voyageurs rentrant de pays «à risque»

Les voyageurs se précipitent devant l'entrée du premier centre de test qui est ouvert en coopération avec les transporteurs aériens Lufthansa et Fraport à l'aéroport de Francfort, le 29 juin 2020.
Les voyageurs se précipitent devant l'entrée du premier centre de test qui est ouvert en coopération avec les transporteurs aériens Lufthansa et Fraport à l'aéroport de Francfort, le 29 juin 2020. REUTERS/Kai Pfaffenbach
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Allemagne impose, depuis ce samedi 8 août, des tests au Covid-19 à tous les voyageurs rentrant de pays « à risque ». La mesure vise à identifier le plus tôt possible les nouveaux cas d'infection alors que les chiffres progressent sensiblement dans le pays.

Publicité

Avec notre correspondante à Berlin, Delphine Nerbollier

C'est désormais une obligation. Tous les voyageurs rentrant d'un pays dit « à risque » doivent montrer la preuve qu'ils ne sont pas porteurs du coronavirus. Pour cela, ils ont deux possibilités : soit se faire tester au maximum deux jours avant de rentrer en Allemagne, soit, et c'est la nouveauté, le faire à leur arrivée sur le territoire. Pour cela, des centres de dépistages dans les aéroports, les gares ou dans des centres médicaux spécialisés ont été déployés.

Actuellement, 130 pays se trouvent sur la fameuse liste des pays dits « à risque ». La Russie, les États-Unis ou encore une partie de la Turquie y figurent. Tout comme certaines régions espagnoles et depuis quelques jours, la région belge d'Anvers.

Début de polémique

La gratuité des tests a fait émerger une polémique. Certains partis politiques allemands estiment que les voyageurs se rendant dans des pays à risque devraient mettre la main au portefeuille. Une critique à laquelle le ministre de la Santé a répondu que c'était une question de solidarité.

Alors que le nombre de nouvelles infections quotidiennes dépasse de nouveau la barre du millier, ces tests obligatoires visent à identifier, le plus tôt possible, les nouveaux cas de coronavirus. 

En parallèle, les autorités sanitaires et politiques déplorent un relâchement de certains Allemands dans le respect des gestes barrières. Vendredi 7 août, deux établissements scolaires dans le nord de l'Allemagne ont dû fermer leurs portes après l'apparition de cas de Covid-19, quelques jours seulement après la rentrée des classes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.