Accéder au contenu principal

Tensions en Méditerranée: la Turquie reste intransigeante face à l'Europe

Le navire de forage turc «Yavuz» en route vers la Méditerranée, le 20 juin 2019 (illustration).
Le navire de forage turc «Yavuz» en route vers la Méditerranée, le 20 juin 2019 (illustration). AP Photo/Lefteris Pitarakis
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La situation est de plus en plus tendue en Méditerranée orientale, où la Grèce et la Turquie poursuivent leur bras de fer sur l’exploitation des hydrocarbures. Tout en campant sur ses positions, la Turquie, isolée dans ce dossier, dit souhaiter une solution négociée.

Publicité

Avec notre correspondante à Istanbul,  Anne Andlauer

Alors que son navire sismique Oruç Reis, escorté de plusieurs bâtiments militaires, mène depuis le début de la semaine des recherches d’hydrocarbures en Méditerranée orientale, la Turquie semble décidée à défier la Grèce, qui a dépêché en réponse sa marine dans la zone.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a prévenu Athènes qu’il ne tolérerait « aucune attaque contre nos navires civils ». Avant d’affirmer, « qu’une telle situation » s’était produite jeudi et que le navire de guerre turc Kemal Reis avait aussitôt « répliqué », sans plus de précisions.

La Turquie joue entre pression et désescalade

La Turquie, qui se sait isolée dans ce dossier, n’a pas plus d’intérêt que son voisin grec à ce que les tensions dégénèrent. D’ailleurs, aussi intransigeantes soient-elles, les mises en garde turques sont toujours assorties d’un appel au dialogue.

Recep Tayyip Erdogan a ainsi déclaré s’être mis d’accord avec la chancelière allemande Angela Merkel pour tenter « d’apaiser » les tensions après le 23 août, date de fin de mission annoncée pour le navire turc Oruç Reis. Promouvoir la désescalade en jouant l’escalade : telle semble être la stratégie risquée de la Turquie en Méditerranée orientale.

►À lire aussi : Hydrocarbures: la Turquie reprend ses forages en Méditerranée orientale

Dans le même temps, l’Union européenne organise ce vendredi une réunion extraordinaire, par vidéoconférence, de ses ministres des Affaires étrangères concernant notamment ce sujet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.