Accéder au contenu principal

Incident du Reichstag: le président allemand dénonce une «attaque contre le coeur de notre démocratie»

Manifestants d'extrême droite devant le Parlement allemand à Berlin, samedi 29 août.
Manifestants d'extrême droite devant le Parlement allemand à Berlin, samedi 29 août. REUTERS/Christian Mang
2 mn

L'Allemagne est sous le choc ce dimanche après les incidents survenus samedi soir en marge d'une manifestation du mouvement anti-masques face à la pandémie de Covid-19. Des militants d'extrême droite ont franchi les barrières de sécurité et tenté de pénétrer dans le Reichstag, le bâtiment qui abrite le Parlement allemand.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin,

« Une attaque insupportable contre le coeur de notre démocratie ». Le président allemand Frank Walter-Steinmeier a comme beaucoup d’autres responsables politiques condamnés la tentative samedi soir de militants d’extrême droite de pénétrer dans le Parlement allemand.

Le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer a parlé d’incidents « inacceptables » dans une interview au quotidien Bild Zeitung qui titre « Il faut stopper le virus brun ».

Le ministre des Finances et candidat à la chancellerie du SPD Olaf Scholz a twitté: « Notre Constitution est une réponse à l’échec de la république de Weimar et aux crimes du IIIe Reich. Des symboles nazis et des drapeaux de l’Empire n’ont rien à faire devant le Bundestag ».

Les images des manifestants d’extrême droite qui étaient rassemblés devant le Parlement où ils disposaient d’une scène franchissant les barrières de sécurité et les tentatives de trois policiers bien seuls défendant l’entrée du Parlement ont choqué.

Ces incidents sont intervenus samedi soir à la fin d’une journée marquée par la mobilisation -globalement pacifique- de 40 000à 50 000 personnes qui protestaient contre les mesures de restriction adoptées pour lutter contre la pandémie de Covid-19, à commencer par le port du masque.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.