Accéder au contenu principal

Ukraine: Zelensky porte un coup fatal à la lutte anti-corruption dans son pays

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le 4 décembre 2019.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le 4 décembre 2019. Sergei SUPINSKY / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La lutte contre la corruption est-elle en train d'être effacée de l'agenda politique en Ukraine ? C'est en tout cas la question qui se pose après que ce week-end le président Volodymyr Zelensky ait endossé une décision du Conseil constitutionnel qui déclare invalide la direction du Bureau national anti-corruption, le Nabu, la principale institution du pays dans ce domaine.

Publicité

Avec notre correspondant à Kiev,  Stéphane Siohan

Créé en 2014, dans la foulée de la révolution de Maidan, le Bureau national anti-corruption est une sorte de petit FBI ukrainien, qui enquête sur les grandes affaires de corruption et qui prépare des dossiers en vue de poursuites judiciaires.

Nommé en 2015, son directeur, Artem Sytnyk, est très vite devenu la bête noire de tous les oligarques du pays car les 700 employés de l'agence, de manière très indépendante, ont déterré des scandales massifs, tout azimut, visant même l'entourage de l'ancien président.

En 2017, Petro Porochenko tenta déjà de limoger Artem Sytnyk, mais l'Union européenne et le FBI travaillent avec l'agence, et les diplomates l'en empêchèrent de justesse.  

Ces derniers temps, le Nabu a particulièrement enquêté sur la corruption et le blanchiment qui concernent les affaires de l'oligarque pro-russe Rinat Akhmetov, ainsi que celles du milliardaire Ihor Kolomoisky, celui-là même qui a propulsé la carrière de Volodymyr Zelensky.

Depuis plusieurs mois, des proches de ces oligarques demandaient au président la peau du directeur du Nabu. En la leur donnant via une décision juridique contestable, Volodymyr Zelensky, le « serviteur du peuple », vient sans doute, de porter un coup fatal à la justice anti-corruption dans son pays.

À lire aussi : Ukraine: explosion de la maison du principal militant anti-corruption

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.