Législatives au Monténégro: le parti au pouvoir en tête mais le suspense persiste

Un électeur monténégrin dans un bureau de vote de Cetinje, au sud de la capitale Podgorica, le 30 août 2020.
Un électeur monténégrin dans un bureau de vote de Cetinje, au sud de la capitale Podgorica, le 30 août 2020. AP Photo/Risto Bozovic

Le parti dominant au Monténégro a remporté d'une courte tête les législatives selon les résultats officiels publiés lundi mais il pourrait perdre le pouvoir pour la première fois en trois décennies si l'opposition parvenait à s'unir.

Publicité

Selon les résultats officiels publiés ce lundi 31 août par la Commission électorale, le Parti démocratique des socialistes (DPS) du chef de l'État a obtenu 35% des voix, son plus mauvais résultat depuis l'indépendance.

Si son principal rival, une coalition pro-serbe qui a recueilli 32,5% des suffrages, concluait une alliance avec deux autres partis de l'opposition, le DPS pourrait potentiellement perdre le pouvoir, ce qui représenterait un séisme politique dans ce minuscule pays des Balkans de 620 000 habitants.

Le DPS dirige pays depuis 30 ans

Le DPS n'a jamais perdu une élection et Milo Đukanović dirige le pays quasi sans discontinuer depuis le démantèlement de la Yougoslavie dans les années 1990. Réformiste dynamique pour certains, autocrate corrompu pour d'autres, c'est lui qui a présidé à la séparation du Monténégro de la Serbie en 2006, à son entrée dans l'Otan et à son rapprochement avec l'Union européenne.

Mais cette année, le parti au pouvoir avait fort à faire face à un camp pro-serbe de droite remonté et qui exige le resserrement des liens avec Belgrade et Moscou. Selon les projections de l'organisme de contrôle électoral CeMI, les trois principales formations de l'opposition obtiendraient 41 sièges sur 81 au Parlement.

► À lire aussi : Monténégro: le scrutin de trop pour Milo Đukanović?

Les partis devraient à présent se lancer dans de délicates négociations de coalition, à la suite de quoi Milo Đukanović devra désigner en sa qualité de président le parti chargé de former un gouvernement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail