Accéder au contenu principal

Biélorussie: qui est Maria Kolesnikova, devenue héroïne de l’opposition à Loukachenko?

L'opposante biélorusse Maria Kolesnikova, devant la Commission électorale centrale de Biélorussie, à Minsk le 14 juillet 2020.
L'opposante biélorusse Maria Kolesnikova, devant la Commission électorale centrale de Biélorussie, à Minsk le 14 juillet 2020. Sergei GAPON / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Biélorusse Maria Kolesnikova a été élevée au rang d’héroïne de l’opposition lorsqu’elle a refusé de quitter le pays sous la contrainte des autorités. Désormais officiellement en détention préventive dans un centre de Minsk, selon son père, après son enlèvement le 7 septembre au matin et sa réapparition dans la nuit à la frontière avec l’Ukraine, la vie politique de cette figure de la contestation ne date pas d’hier.

Publicité

Cheveux coupés court, large sourire rehaussé de rouge à lèvres, faisant un cœur avec ses mains : c’est l’image la plus répandue de Maria Kolesnikova.

À 38 ans, elle est la dernière à se trouver encore sur le sol biélorusse parmi le trio féminin qui a conduit la campagne anti-Alexandre Loukachenko. Svetlana Tikhanovskaya, la candidate à la présidentielle, a été forcée à l’exil en Lituanie au lendemain du scrutin. Veronika Tsepkalo, elle, a rejoint son mari à l’étranger.

Dans toutes ses prises de parole, Maria Kolesnikova a toujours refusé avec fermeté l’idée de quitter son pays.

Musicienne de formation, la jeune femme a débuté sa carrière de flutiste dans les plus grandes salles de concert de Minsk. En 2007, elle est partie à Stuttgart en Allemagne pour s'y perfectionner en flûte baroque.

« N’ayez jamais peur »

En Allemagne, elle y a développé, au fil des années, des projets d’échanges culturels avec la Biélorussie. Elle rencontre, dans le cadre de l’un d’eux, Viktor Babaryko, l’ancien banquier, privé de présidentielle. Maria Kolesnikova est devenue sa directrice de campagne puis sa représentante, lorsqu’il a été incarcéré en juin.

Dans une interview, datant d’il y a deux ans, elle donnait ce conseil aux jeunes musiciens : « N’ayez jamais peur. (…) C'est très important non seulement en musique, mais partout, car il y aura toujours beaucoup de gens qui tenteront de vous enfoncer (...) Il est très important de ne jamais s'arrêter. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.