Accéder au contenu principal

Biélorussie: le projet de sanctions de l'UE dans l'impasse

Bruxelles a promis fin août d'imposer des sanctions contre Minsk, mais se heurte à l'opposition de Chypre.
Bruxelles a promis fin août d'imposer des sanctions contre Minsk, mais se heurte à l'opposition de Chypre. REUTERS/Yves Herman
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé à nouveau ce dimanche 20 septembre dans les rues de la capitale biélorusse Minsk pour réclamer le départ du président Alexandre Loukachenko réélu début août lors d'un scrutin considéré comme truqué par l'opposition. L'Union européenne (UE) avait dénoncé des fraudes électorales et promis des sanctions, mais depuis, ce projet est au point mort.

Publicité

L'Union européenne dit travailler sur des sanctions contre ceux qu'elle tient pour responsables de fraudes électorales le 9 août et de répression des manifestations. Mais ces mesures contre la Biélorussie sont pour l'instant bloquées par l'un des plus petits membres de l'Union européenne (UE) : Chypre.

Nicosie refuse en effet de donner son feu vert tant que l'UE n'impose pas aussi des sanctions à son voisin, la Turquie. Les tensions en Méditerranée orientale ont été ravivées par des activités de prospection gazière d'Ankara au sein de la zone économique exclusive grecque et chypriote.

Deux dossiers qui n'ont rien à voir, mais que Chypre est bien décidé à faire avancer en même temps et qui seront donc au menu du Conseil européen jeudi et vendredi, les 24 et 25 septembre.

Ce lundi matin, l'opposante biélorusse en exil, Svetlana Tikhanovskaïa, doit rencontrer les ministres des Affaires étrangères de l'UE à Bruxelles, pour tenter d'appuyer le processus et pour présenter sa propre liste noire : une liste de fonctionnaires et de membres des forces de l'ordre biélorusses qui selon elle participent aux exactions policières.

À écouter aussi : En Biélorussie, «c'est un climat de guérilla qui s'installe entre l'opposition et le pouvoir»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.