Accéder au contenu principal

Suisse: une votation sur l’achat d’avions de combat suscite un vif débat

Un avion de chasse Hawker Hunter désarmé sur la base aérienne de Payerne, le 25 août 2020.
Un avion de chasse Hawker Hunter désarmé sur la base aérienne de Payerne, le 25 août 2020. Fabrice COFFRINI / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Six milliards de francs suisses – plus cinq milliards et demi d'euros- pour acheter des avions de combat. C'est ce que demande la confédération suisse dans un référendum ce dimanche 27 septembre. Les électeurs doivent dire s'ils acceptent de remplacer la flotte vieillissante de l'armée de l'air.

Publicité

De notre correspondant à Genève, Jérémy Lanche

Il s’agit d’une dépense indispensable pour la sécurité du pays, dit le gouvernement helvète, pour qui la défense du territoire passe aussi par la défense de l'espace aérien. Ce n'est pas l'avis des opposants, qui déplorent un achat inutile en pleine crise du Covid-19.

C'est la gauche qui s'oppose surtout aux avions de combats. Elle parle de gaspillage d'argent alors que l'économie suisse connaît une récession historique.

Besoin d’argent 

La députée socialiste Ada Marra ne décolère pas contre ce qu'elle appelle des «  joujous » qui vont coûter très cher au pays. « Il y a deux ou trois sujets mythiques en Suisse, l’armée en fait partie. On sait très bien que le temps qu’un avion de chasse décolle de la Suisse, l’avion ennemi a déjà traversé tout le pays. Donc, c’est absolument inutile en soi parce que les six milliards de départ qui deviendront 24 milliards par la suite, on en aurait besoin, justement pour payer le chômage qui s’annonce plus grand à cause du Covid notamment », déplore-t-elle.

Ce n'est pas la première fois que les Suisses doivent se prononcer sur le sujet. La dernière fois, c'était en 2014. Ils avaient alors refusé l'achat de 22 chasseurs Grippen suédois. Cette fois, le gouvernement ne dit pas quel type d'appareil il compte acquérir. Il n’y a pas de quoi refroidir les électeurs. D'après les derniers sondages, le oui aux avions de combat serait largement en tête. Avec 56% d'opinions favorables.

►À écouter aussi La Suisse relance le projet d'achat d'avions de combat

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.