Accéder au contenu principal

Le pape François renforce la lutte contre l'opacité financière au Vatican

Le pape François dans la basilique Saint-Pierre, le 18 mai 2020.
Le pape François dans la basilique Saint-Pierre, le 18 mai 2020. Vatican Media/Handout via Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le souverain pontife a nommé ce lundi un avocat italien spécialiste en criminalité financière, qui vient renforcer la justice interne au sein du Vatican. Une nomination qui intervient quelques jours après la démission d’un cardinal, accusé de malversations.

Publicité

Avec notre correspondant au Vatican, Eric Sénanque

Professeur de droit commercial dans une université romaine et expert en droit bancaire, Gianluca Perone a officiellement rejoint l’équipe du promoteur de justice du Vatican, chargé de mener les enquêtes internes en matière financière.

Poste stratégique, le promoteur de justice est lui-même chargé de piloter les opérations anti-blanchiment. C’est lui qui a mis en examen ces derniers mois plusieurs proches du cardinal Becciù, l’ancien numéro trois de la Curie qui a été poussé jeudi dernier à la démission, accusé d’être mêlé à d’opaques transactions financières.

Selon ses proches, le pape François veut donner un coup d’accélérateur en ce qui concerne la transparence financière au Vatican. Cette nouvelle nomination ne doit sans doute rien au hasard : ce mardi en effet est attendue à Rome une délégation de Moneyval, les experts du Conseil de l’Europe chargés d’évaluer les mesures mises en place contre le blanchiment d’argent. Leur dernière visite il y a trois ans avait fait état des progrès du Vatican mais relevait encore les efforts à accomplir pour faire aboutir les enquêtes devant des tribunaux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.