Accéder au contenu principal

Après plus de 490 jours, le Belgique retrouve un Premier ministre

Alexander De Croo, lors d'une conférence de presse, le 30 septembre 2020.
Alexander De Croo, lors d'une conférence de presse, le 30 septembre 2020. REUTERS/Yves Herman
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Belgique se dote d’un nouveau gouvernement et d’un nouveau Premier ministre, le libéral flamand de 45 ans Alexander De Croo. Comme toujours en Belgique, le cabinet sera composé de ministres issus d’une coalition de partis. Ils seront sept, du centre-droit à la gauche, flamands et francophones.

Publicité

De notre correspondant à Bruxelles,  Pierre Bénazet

C’est en décembre 2018 que Charles Michel, le dernier Premier ministre de plein exercice a démissionné, suite à l’éclatement de la coalition avec les nationalistes de l’Alliance Néo-flamande N-VA.

Ce sera donc le premier gouvernement belge de plein exercice depuis vingt-deux mois qui va prêter serment ce jeudi 1er octobre devant le roi Philippe. À bord sept partis, les centristes néerlandophones puis à chaque fois côté flamand et francophone les deux partis libéraux, socialistes et écologistes.

Le nouveau Premier ministre, le Flamand Alexander de Croo a finalement été choisi plutôt que l’autre négociateur, le socialiste francophone, car les quatre partis flamands de la nouvelle coalition sont minoritaires au Parlement. La N-VA, groupe le plus important au Parlement fédéral belge, a en effet été reléguée dans l’opposition.

Tout comme Charles Michel, Alexander De Croo est fils de politicien et il s’est en particulier illustré pour avoir fait tomber le gouvernement fédéral en 2010, début de la crise la plus longue de l’histoire politique de la Belgique avec 541 jours sans gouvernement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.