Accéder au contenu principal
Reportage

Covid-19: l'Autriche instaure des tests dans la restauration pour sauver sa saison d'hiver

Le coronavirus a trouvé un terrain fertile dans les bars et restaurants bondés dans la station de ski d'Ischgl au Tyrol en février et début mars. Photo prise le 23 juillet 2020.
Le coronavirus a trouvé un terrain fertile dans les bars et restaurants bondés dans la station de ski d'Ischgl au Tyrol en février et début mars. Photo prise le 23 juillet 2020. REUTERS/Lisi Niesner
Texte par : RFI Suivre
5 mn

L’ Autriche veut sauver son secteur du tourisme qui représente 8% de son PIB, 15% si l’on ajoute les loisirs. Et le pays mise pour cela sur une campagne massive de tests PCR dans les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie.

Publicité

Avec notre correspondante à Vienne,  Isaure Hiace

Dans ce restaurant du 1er arrondissement viennois, les employés se font tester un à un avant de pouvoir commencer leur travail.

« Je recevrai les résultats demain dans la journée par SMS. Cela a lieu toutes les semaines et chaque fois je me sens soulagée lorsque je sais que je suis en bonne santé. C'est important de savoir qu'on ne peut infecter ni ses collègues, ni les clients », explique Michaela Supersperger, une employée de l'établissement.

Comme ce restaurant, l’hôtel InterContinental s’est porté volontaire pour cette campagne de tests financée par le gouvernement. Une initiative bienvenue aux yeux de sa directrice, Brigitte Trattner, tant la situation reste difficile aujourd’hui. « Pour nous, il n’y a pas vraiment eu d’amélioration depuis le confinement. Nous avons eu de l’espoir lors des mois d’été, mais cela a disparu aujourd’hui. Ces tests sont donc un outil utile car cela donne clairement confiance aux clients, mais ils ne résoudront pas, à eux seuls, le problème. »

Les capacités sont de 65 000 tests par semaine mais ne sont pas entièrement exploitées aujourd’hui. Or la saison d’hiver approche et elle est d’une importance capitale en Autriche où le tourisme d’hiver représente 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Le gouvernement a donc récemment décidé d’élargir cette campagne à d’autres professionnels, notamment les moniteurs de ski.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.