Accéder au contenu principal

Autriche: après l’attaque à Vienne revendiquée par l’EI, des proches de l’assaillant arrêtés

Après l’attentat survenu lundi soir et revendiqué mardi soir par le groupe État islamique, une enquête est désormais en cours. 18 perquisitions et 14 arrestations ont eu lieu en Autriche dans l’entourage de l’assaillant.
Après l’attentat survenu lundi soir et revendiqué mardi soir par le groupe État islamique, une enquête est désormais en cours. 18 perquisitions et 14 arrestations ont eu lieu en Autriche dans l’entourage de l’assaillant. AP Photo/Matthias Schrader
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'émotion est toujours vive en Autriche après l’attentat, perpétré dans le centre historique de Vienne lundi soir et qui a coûté la vie à 4 personnes et blessé 23 autres. Un attentat revendiqué mardi 3 novembre au soir par le groupe État islamique. Du côté de l’enquête, les choses avancent et prennent une dimension internationale.

Publicité

Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

On connaît désormais l’identité de l’assaillant abattu lundi soir à Vienne: un jeune homme de 20 ans, détenteur de la double nationalité autrichienne et nord-macédonienne. Il avait été condamné à de la prison en 2019 pour avoir tenté de rejoindre la Syrie, mais avait été libéré de manière anticipée. Il avait réussi à « tromper » le programme de déradicalisation a reconnu le ministre de l’Intérieur. 

Karl Nehammer a par ailleurs annoncé que 18 perquisitions et 14 arrestations avaient eu lieu en Autriche dans l’entourage de cet assaillant. Mais l’enquête a également pris une dimension internationale avec l’arrestation de deux hommes de 18 et 24 ans à Winterthour, en Suisse. Selon le ministère de la Justice suisse, les deux hommes connaissent l’auteur de l’attentat de Vienne, une enquête doit maintenant déterminer comment ils étaient en contact.

Sur le front diplomatique, le chancelier Sebastian Kurz passe à l’offensive et a déclaré dans une interview au journal allemand Die Welt qu’il attend « une prise de conscience dans tous les pays européens de la dangerosité de l’idéologie de l’islam politique ».

À écouter: «C'est une vague d'attentats qui répond à des mots d'ordre de l'État islamique»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.