Accéder au contenu principal

Italie: deux victimes de l'éruption du Vésuve en 79 après J.-C. découvertes à Pompéi

Les corps des deux hommes ont pu être reconstitués dans la position qu’ils avaient au moment de leur mort.
Les corps des deux hommes ont pu être reconstitués dans la position qu’ils avaient au moment de leur mort. via REUTERS - Luigi Spina
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Deux squelettes intacts de victimes de l'éruption du Vésuve en l’an 79 après J.-C. ont été découverts par des archéologues dans le cadre d’une campagne de fouilles en cours dans la zone nord-ouest de Pompéi (sud de l'Italie). Leurs corps ont pu être parfaitement reconstitués dans la position qu'ils avaient au moment de leur mort, comme le montrent les photos stupéfiantes publiées par la direction du Parc archéologique.

Publicité

Avec notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

Les squelettes retrouvés côte à côte dans un couloir souterrain donnant accès à une luxueuse villa de l’époque de l’empereur Auguste, sont ceux de deux hommes qui tentaient sans doute d’échapper au cataclysme. 

Grâce aux recherches d’anthropologues et à l’utilisation d’une technique consistant à injecter du plâtre dans les anfractuosités, on en apprend beaucoup sur eux.

L’un, que l’on voit le visage tourné vers la terre, les bras repliés avec les mains sur le torse, devait être un richissime patricien, âgé de 30 à 40 ans. On distingue même les plis de son manteau.

L’autre, plus jeune d’au moins dix ans, pourrait être son esclave. Plusieurs vertèbres tassées le laisse supposer. Couché sur le dos, vêtu d’une courte tunique, sa tête penchée en arrière permet de voir clairement son crâne et ses dents. 

Pour le directeur du Parc archéologique, Massimo Osanna, cette découverte est extraordinaire. D'autant que pour la première fois, depuis 150 ans, il a été possible d’obtenir les moulages parfaits de ces hommes au moment de leur mort.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.